Page 8 - Nouvelles CSA 82F

Basic HTML Version

8
www.
snowbirds
.org
Assurance
Les questions suivantes sont
susceptibles de figurer sur un
questionnaire d’assurance voyage :
AU COURS DE VOTRE VIE
, avez-vous
été atteint d’un cancer?
Au cours des
CINQ
dernières années,
avez-vous été atteint d’un cancer?
Au cours des
CINQ
dernières années,
avez-vous reçu un diagnostic de cancer
ou suivi un traitement pour un cancer?
Avec-vous reçu un diagnostic pour une
maladie pour laquelle vous n’avez reçu
aucun traitement?
Au cours de la dernière
ANNÉE
,
avez-vous consulté ou été dirigé vers
un spécialiste?
Au cours des
SIX DERNIERS MOIS,
avez-vous pris un médicament ou
reçu un traitement pour soigner une
maladie?
Il s’agit de questions très simples
auxquelles, à mon avis, il est très facile
de répondre.
Dans un courriel, Len Paulovich
m’invitait à commenter une émission
de télévision diffusée récemment sur
CBC intitulée « Tripped Up ». Plusieurs
autres personnes m’en ont parlé
également. L’émission d’une demi-
heure avait pour but d’« exposer » les
pratiques des compagnies d’assurance
en matière de polices d’assurance
voyage. En particulier, elle était très
critique à l’égard de la Financière
Manuvie concernant la gestion d’une
réclamation de frais médicaux qui a été
rejetée.
Je vais commenter, mais je dois
toutefois préciser que je ne connais
pas tous les détails concernant cette
réclamation et que j’ai dû, de ce
fait, envisager certaines hypothèses
pouvant se révéler erronées. Si cela
devait être le cas, je modifierai mes
propos sans problème.
D’après ce que j’ai compris, le
demandeur a répondu de façon très
incorrecte à au moins trois questions
différentes figurant au questionnaire.
Une des questions serait très similaire à
une des questions figurant plus haut. Si
c’est le cas, la réclamation mérite d’être
rejetée. On ne peut pas s’attendre à ce
qu’une compagnie d’assurance accepte
un risque qui est présenté de manière
inexacte. Si l’assureur rembourse une
telle réclamation, c’est en définitive
vous et moi qui en feront les frais, car
nous devrons payer des primes plus
élevées l’an prochain.
Par ailleurs, les motivations de
la personne qui ne répond pas
honnêtement à une demande
d’assurance voyage peuvent être très
faciles à comprendre. En cochant l’une
des cases « Oui », votre prime peut
passer de 700 $ à 2 500 $; si l’une des
cases très importantes est cochée, votre
souscription à une assurance risque de
vous être carrément refusée. La plupart
des aînés doivent composer avec un
budget très serré, et le coût d’une
assurance voyage est souvent la facture
la plus élevée qu’ils ont à payer au
cours d’une année. Ils sont conscients
qu’ils ne devraient pas voyager sans
assurance (certains le font quand
même), mais ils n’ont simplement pas
les moyens de s’offrir la prime élevée. Il
est trop facile de fournir des réponses
« inexactes » dans le but d’économiser
de l’argent. La logique étant qu’il s’agit
d’une grosse compagnie d’assurance
et qu’elle ne découvrira jamais qu’on a
eu le cancer… ou qu’on a une maladie
du cœur, ou…Donc, il ne devrait pas
y avoir de problème si on soumet une
réclamation. De toute façon, la question
ne se pose même pas, se dit-on. Cela
fait 15 ans qu’on va dans le Sud, et on
n’a jamais soumis de réclamation! On
pourrait se payer une belle croisière
pour ce montant supplémentaire de
1 800 $.
Nos lecteurs se doutent déjà du
résultat. La compagnie d’assurance ne
reculera devant rien pour examiner
minutieusement une réclamation
importante. Vous devez éviter de
vous placer dans une situation où
Comment peut-on
« oublier »
qu’on a eu le cancer?