Page 3 - Nouvelles CSA 83F

Basic HTML Version

3
NOUVELLES « CSA »
|
ÉTÉ 2012
Après la tempête de verglas qui a frappé
le Québec en 1998, James Leroux,
directeur de l’ACS, et son épouse, Denise,
ont convenu qu’ils ne passeraient plus
aucun autre hiver dans leur maison à
Otterburn Park, au Québec. « Mon voisin
avait acheté une semi-caravane avant
l’hiver et a bien sûr évité cette tempête »,
se rappelle James. « Il ne s’est pourtant
pas moqué de nous, pauvres idiots, qui
avons enduré les épreuves. Après avoir
pris quelques verres et avoir entendu
notre voisin nous raconter le merveilleux
hiver qu’il avait passé, nous avons décidé
de magasiner pour acheter une semi-
caravane. Quelque 100 000 $ plus tard,
nous possédions une remorque de
32 pieds et un camion diesel. » Pendant
de nombreuses années, James et Denise
ont voyagé dans leur semi-caravane. En
2008, ils ont vendu la remorque et ont
acheté une maison à Homestead, en
Floride. Pendant quatre mois et demi
chaque année, James et Denise profitent
de la chaude température de Homestead,
qui est en moyenne de 78 °F durant les
mois d’hiver. Ils aiment être à proximité
de Miami Beach, du zoo de Miami, de
South Beach, d’un casino et des Keys.
Pour se divertir, ils jouent au golf et vont
danser le samedi soir dans des soirées
organisées pour leur communauté de
gens de 50 ans et plus. Denise adore la
danse en ligne, qu’elle a enseignée à des
participants avancés pendant dix ans. Ils
aiment particulièrement la pêche dans
les Everglades. James raconte : « Dans les
canaux où nous pêchons, nous sommes
entourés d’une faune incroyable, comme
des alligators, des serpents et des
oiseaux. Nous adorons cela. »
Chaque année, pour la fête du Canada,
des soupers sont organisés auxquels
participent des Canadiens de langue
française et de langue anglaise. Les
Américains y sont également invités.
James, qui est devenu directeur de
l’ACS pour le Québec en janvier 2012,
explique que tout le monde se mêle
harmonieusement et qu’il n’y a jamais
eu de barrière de langue. Il croit
toutefois que certains « snowbirds »
francophones éprouvent des difficultés,
car ils ne peuvent pas communiquer
avec la population locale ou leurs
échanges sont limités. « Le bilinguisme
a enrichi ma vie et je considère qu’il fait
partie de mon patrimoine; j’encourage
l’apprentissage d’une seconde langue »,
affirme James. C’est pourquoi James
espère profiter de sa position de
directeur de l’ACS pour faire augmenter
le nombre de membres francophones et
pour tisser des liens avec les membres
francophones actuels et potentiels.
James et Denise sont étonnés du
nombre de leurs compatriotes québécois
qui ne connaissent pas l’ACS; James
communique avec tous les membres
actuels pour qu’ils fassent connaître
l’association, ainsi que les avantages d’en
être membre, à leurs amis, à leur famille
et à leurs collègues. « Il existe plusieurs
raisons pour lesquelles les “snowbirds”
francophones devraient se joindre
à l’ACS », selon James. « Ils peuvent
obtenir de l’information sur le passage
aux frontières et sur la vie en français
à l’extérieur du pays. Ils se joindraient
à une organisation qui reconnaît que
le français est respecté et joue un rôle
important dans la culture canadienne.
L’ACS représente tous les Canadiens
lorsqu’elle exerce ses pressions auprès
de tous les types de gouvernement. » Il
poursuit en soulignant que, depuis qu’il
est devenu un directeur de l’ACS, il a
vu comment celle-ci travaille fort pour
protéger les « snowbirds » et améliorer
leur vie. Il souhaite ardemment faire en
sorte que les « snowbirds » francophones
connaissent le caractère inclusif de
l’association ainsi que les nombreux
avantages d’en être membre, comme le
Programme d’échange de devises pour
les « Snowbirds », l’assurance voyage
Medipac, l’Auto Club de l’ACS et les
diverses publications traitant des voyages
à l’étranger.
À titre de nouveau directeur de l’ACS
pour le Québec, James pense qu’il
peut personnellement offrir de son
temps et de son expérience de voyage
aux membres tant francophones
qu’anglophones. Durant les mois
d’hiver, il sera possible de joindre James
et Denise en Floride, où ils feront des
présentations au nom de l’ACS en anglais
ou en français et ils répondront eux-
mêmes aux demandes. Ils organisent
également un pique-nique québécois
dans le sud de la Floride (les détails
suivront dans le numéro d’automne
de
Nouvelles « CSA »
). « Le thème sera
Québec en Fête », a indiqué James.
« Toutefois, tout le monde sera invité à se
joindre à la fête et à s’imprégner d’un peu
de culture francophone. Nous invitons
tous les Canadiens. »
Pour obtenir de l’information
sur l’Association canadienne des
« snowbirds » ou pour communiquer avec
James Leroux, veuillez appeler le bureau
de l’Association au 1-800-265-5132 ou
écrire à
csastaff@snowbirds.org
.
Profil de
« snowbirds »
Nous vous présentons notre nouveau
directeur pour le Québec
James Leroux!