Page 6 - Nouvelles CSA 83F

Basic HTML Version

6
www.
snowbirds
.org
Très occupés! Comme la plupart
d’entre vous le savent, Medipac
offre une réduction de 5 %
supplémentaire sur son assurance
voyage Lève-tôt, en plus de vos
crédits pour loyauté et absence de
réclamation. Il semble que cette
année sera une autre année record
en ce qui concerne les ventes
d’assurance voyage, si on se fie à
votre réponse jusqu’à maintenant.
La dernière saison a été difficile
en raison des fortes hausses des
factures des hôpitaux et des
médecins, hausses principalement
attribuables, selon moi, à
l’incertitude entourant l’Obamacare.
À titre d’exemple, la facture moyenne
pour UNE journée d’hospitalisation
est passée de 12 985 $ pendant
la saison touristique 2010-2011
à 14 577 $ pendant la saison
2011-2012. Cela représente une
augmentation de plus de 12 %. Les
factures des consultations auprès
des médecins et des soins en
clinique externe ont grimpé encore
plus, soit de 17 %. Il est inutile de
dire que nous n’avions pas prévu
une telle inflation en établissant
nos modestes hausses de tarifs l’an
dernier.
Il y a quand même eu de bonnes
nouvelles. Nous avons consolidé
nos relations avec les hôpitaux,
les cliniques et les groupes de
médecins aux États-Unis, et nos
points d’établissement des prix
attendus étaient très audacieux.
Nos équipes d’avions ambulances
ont généré d’excellents résultats, à
l’exception d’un rapatriement très
compliqué d’Afrique du Sud. Ce
dernier s’est déroulé avec minutie
et attention, et l’équipe médicale a
fait un travail extraordinaire, mais il a
coûté 130 000 $. Un vol ambulance
normal des États-Unis vers le Canada
coûte habituellement de 10 000 $ à
20 000 $.
L’incertitude réellement importante
en matière de prix cette année
est, bien sûr, le taux de change
du dollar canadien par rapport au
dollar américain. La plupart des
compagnies d’assurance ont établi
leurs prix alors que le dollar se situait
à parité l’an passé, mais certaines ont
été prises au dépourvu lorsque le
dollar canadien a reculé à 0,96 $ US
plus tôt cette année. D’autres
sociétés ont couvert leur exposition
au dollar américain en septembre
de l’an dernier, ce qui a bien
fonctionné pour elles, bien que cette
mesure ait représenté des coûts
additionnels pour leurs régimes
et exercé une pression à la hausse
sur les primes. Qu’en est-il de cette
année? Personne ne le sait! Et par
« personne », j’entends « personne ».
Certains oracles (à savoir certaines
banques, firmes de courtage, firmes
de placement, etc.) prédisent que le
dollar vaudra 0,85 $ l’an prochain.
Cela signifie que lorsqu’un médecin
nous présentera une facture de
100 $ US, nous devrons payer
117,65 $ CA. Avec un dollar à parité,
nous débourserions seulement
100 $ CA. Pour mettre les choses
en perspective, il faudrait hausser
les primes de 17 % seulement en
fonction du dollar. N’oubliez pas en
plus l’inflation des coûts médicaux
dont j’ai parlé plus haut. D’autres
prédisent une valeur de 0,90 $ à
0,95 $ pour le dollar et il en reste un
ou deux qui maintiennent la parité,
mais ils sont maintenant rares.
Nous devons maintenant ajouter
les facteurs « chocs » afin d’avoir
un portrait plus clair; aussi clair
que de la boue, vous dites-vous.
Les élections présidentielles de
novembre aux États-Unis sont
remportées par Romney/Obama – le
dollar américain monte/descend
en flèche et le taux de change du
dollar canadien est ----------. Veuillez
insérer ici votre meilleure estimation,
car c’est ce qui pourrait arriver. En
L’envol du Lève-tôt
Assurance