Page 5 - Nouvelles CSA 84F

Basic HTML Version

5
NOUVELLES « CSA »
|
automne 2012
ou bien dont la couverture a
un plafond très insuffisant de
50 000 $, ou encore contient une
clause « traitement » qui stipule
que vos affections préexistantes
sont couvertes SAUF si vous
prenez des médicaments. Cette
dernière clause, évidemment,
signifie que vous ne bénéficiez
d’AUCUNE couverture pour
vos affections préexistantes,
contrairement à ce que la police
indique par ailleurs. Ce sont
des régimes trompeurs que je
qualifierais même de frauduleux,
mais ils existent et il y a des gens
qui achètent ces polices. Je ne
dois pas oublier de mentionner
des régimes comme ceux de
plusieurs cartes de crédit qui
vous couvrent pour bien des
choses, mais qui, après l’âge
de 65 ans, ne fournissent plus
d’assurance médicale de voyage.
Vous en avez été informé bien
sûr, dans un très long document
imprimé en caractères
minuscules. Le paragraphe
est généralement intitulé
« Modifications importantes
à votre police », mais les
modifications à l’assurance
voyage sont bien cachées au
milieu de termes inoffensifs et
apparemment sans importance.
Un autre problème a été soulevé
par
un gentleman que j’ai rencontré à l’un
de nos événements. Il m’a abordé et m’a
demandé : « Pourquoi l’assurance Medipac
est-elle si chère? J’aimerais vraiment bien
me la procurer, car tous mes amis me la
recommandent, mais elle coûte beaucoup
plus cher que la mienne. » Je lui ai
mentionné plusieurs des éléments indiqués
dont il faut tenir compte, mais il a insisté
sur le fait qu’il bénéficiait d’une excellente
couverture à moindre prix. Comme il avait
eu un ou deux troubles de santé, il aurait
dû être particulièrement attentif et se
demander si la couverture de sa police
d’assurance s’appliquait à lui. Il a semblé
très préoccupé et un peu énervé, alors je
lui ai proposé d’examiner sa police et de la
comparer à celle de Medipac. Il a repoussé
mon offre et a déclaré qu’il n’avait pas
besoin de faire une comparaison et je lui ai
alors demandé pourquoi. Il m’a répondu
qu’il avait une carte pour portefeuille
qui prouvait qu’il était couvert. Il s’est
avéré, après avoir poursuivi la discussion,
qu’il n’avait jamais vu de police ni même
de brochure décrivant les prestations
d’assurance. Une carte de portefeuille
N’EST PAS une assurance voyage; même
une brochure d’employé ne suffit pas à
déterminer correctement votre couverture.
Lisez bien la véritable police au complet!
Beaucoup de régimes d’avantages sociaux
d’entreprise ont un plafond de 10 000 $
pour l’assurance voyage, ou des plafonds à
vie de 50 000 $ à 100 000 $.
Je souhaite faire part de mon dernier
message
aux personnes persuadées
qu’elles sont bien conseillées par
les courtiers et les sites Internet
affirmant « Nous vous trouverons la
meilleure couverture », ou « Nous vous
préparerons une police d’assurance
médicale voyage sur mesure », ou
encore « Nous faisons affaire avec
15 compagnies d’assurance différentes
et nous vous trouverons la meilleure
couverture au meilleur prix ». Or, ce n’est
pas tout à fait vrai. Vous devez savoir
que les seuls régimes d’assurance qui
sont inclus dans leurs comparaisons
sont ceux pour lesquels ils reçoivent
des commissions ou des honoraires.
Aucune de ces soi-disant comparaisons
ne comprend Medipac. Nous ne versons
ni honoraires ni commissions à des
courtiers ou à des sites Internet. De
plus, malheureusement, il n’existe pas
deux régimes identiques et vous ne
pouvez pas vraiment les comparer à
moins de passer des heures sur chaque
comparaison. Par conséquent, si vous
envisagez d’avoir recours à ces courtiers
ou à des sites de comparaison pour vous
procurer une police d’assurance voyage,
soyez très prudent. Ils ne peuvent
pas concurrencer Medipac; leurs frais
sont trop élevés en raison des coûts
supplémentaires et du fait que leur
police est trop insignifiante pour qu’on
envisage de l’acheter.
Bon voyage!
Lisez bien
la police :
Vérifiez les éléments
de votre couverture
Comparaison des
régimes d’assurance :
Tous les régimes ne sont pas
inclus dans la comparaison
Assurance