Page 3 - Nouvelles CSA 86F

Basic HTML Version

3
NOUVELLES « CSA »
|
PRINTEMPS 2013
Le 6 mars dernier nous avons réalisé le premier pique-
nique pour fêter le Québec en Floride. Il s’est déroulé
au Homestead Bayfront Park situé dans le sud est de la
Floride. Quelque 330 personnes y ont participé. La météo
était favorable, car une journée à la plage était de mise.
Le drapeau du Québec a accueilli les participants et a
contribué à l’ambiance de la journée. Nous avons organisé
un tirage pour des prix de présence et un téléviseur HD,
le gros lot de la journée. Nous tenons à remercier tous les
bénévoles qui ont contribué au succès de cet évènement
mémorable. Une mention particulière à Lucie Marotte,
Guy Lapointe et Michel Côté.
avis aux
« snowbirds »
LE QUÉBEC EN FÊTE 2013
James Leroux
Directeur de l’ACS
L’élimination graduelle de la pièce d’un
cent touche seulement les transactions
en espèces
Les consommateurs ne subiront
l’incidence de l’élimination graduelle
de la pièce d’un cent canadien
que lorsqu’ils effectueront des
transactions en espèces. Si l’on
doit vous rendre de la monnaie
en l’absence de pièces d’un cent, la
pratique courante consistera à arrondir
à la hausse ou à la baisse, au multiple de cinq cents le
plus proche. Dans un tel cas, les propriétaires d’entreprise
peuvent consulter les lignes directrices du gouvernement
fédéral pour s’assurer que l’arrondissement est fait de façon
équitable et transparente. Si le paiement est réglé par carte
de crédit, par carte de débit ou par chèque, la valeur exacte
des biens et services sera facturée, sans besoin d’arrondir.
Avec le temps et compte tenu de l’augmentation des coûts
de la main-d’œuvre, des métaux, ainsi que de fabrication
et de distribution, la pièce de un cent vaut actuellement
seulement environ 1/20 de sa valeur originale de 1908.
Chaque cent coûte maintenant plus de 1,6 cent à fabriquer,
et le gouvernement fédéral estime que l’élimination
graduelle de la pièce d’un cent générera des économies
annuelles de 11 millions de dollars pour les contribuables.
Les consommateurs et les entreprises trouveront de plus
amples renseignements en ligne en cliquant sur :
Source :
Les femmes âgées de plus de 40 ans ont plus
de risques d’être atteintes d’une maladie
cardiaque ou d’un accident vasculaire cérébral
Selon la Fondation des maladies
du cœur, le risque qu’une
femme soit atteinte d’une
maladie cardiaque ou d’un
accident vasculaire cérébral
augmente avec l’âge. Les
femmes pourraient ne plus
bénéficier de la protection
supplémentaire procurée par
les taux d’œstrogènes élevés et
avoir d’autres troubles de santé
qui augmentent les risques, comme l’hypertension ou la prise de
poids. Les spécialistes de la santé recommandent un minimum
de trois séances d’exercice physique avec des poids ainsi que
150 min d’activité aérobie modérée à intense (par période de
10 min, au minimum) chaque semaine afin d’améliorer la santé de
leur cœur et de réduire leur tour de taille. Les maladies du cœur
constituent la première cause de mortalité chez les femmes au
Canada, et causent sept fois plus de décès chez les femmes que
le cancer du sein. D’ailleurs, 9 Canadiennes sur 10 sont exposées
à au moins un facteur de risque important d’être atteintes
d’une maladie du cœur ou d’un accident vasculaire cérébral. De
nombreuses femmes ne connaissent pas les symptômes ou les
ignorent simplement. Les femmes peuvent évaluer leur risque de
maladie du cœur en répondant au questionnaire en ligne à
Source :