Page 6 - Nouvelles CSA 86F

Basic HTML Version

nouvelles de
l’ACS
6
Rapport du
président
Bonjour aux vacanciers qui rentrent au
bercail!
L’hiver a été fort chargé pour ma
femme Lois et moi. Nous avons parcouru
de longues distances et assisté à de
nombreuses réunions un peu partout en
Floride et dans le sud-ouest des États-
Unis.
Notre tournée a commencé avec le
« Snowbird Extravaganza » annuel à
Lakeland, en Floride. Comme toujours,
cette activité organisée au Lakeland
Center a attiré un grand nombre de
« snowbirds » très enthousiastes.
Nous nous sommes ensuite rendus
à McAllen, au Texas, pour le « Winter
Texans’ Snowbird Extravaganza », et
avons rapidement enchaîné avec le
« Canadian Snowbird Celebration » à
Mesa, en Arizona. Lois et moi avons
eu le plaisir d’y rencontrer un grand
nombre d’entre vous et nous remercions
chaleureusement chacun d’entre vous de
votre participation. Je tiens également
à remercier nos formidables bénévoles,
sans qui il serait simplement impensable
d’organiser de telles activités.
Immédiatement après ces activités
importantes, nous avons sans tarder
entrepris notre tournée de rencontres
d’information d’hiver, faisant escale à
Casa Grande, en Arizona, à Indio, en
Californie, à Yuma, en Arizona et à Port
St. Lucie et Punta Gorda, en Floride, sans
oublier une activité francophone très
réussie à Hollywood, en Floride.
Ces rencontres, plus petites que les
« Extravaganzas », sont plus propices aux
échanges. Elles constituent pour vous
l’occasion idéale de vous exprimer et de
dire aux directeurs de votre association
ce qui vous préoccupe. Merci à tous les
bénévoles et participants qui rendent
possible la tenue de telles rencontres.
Comme vous pouvez le lire
dans le rapport sur les relations
gouvernementales et dans l’excellent
article intitulé « D’un engagement pris
à un engagement tenu », nous avons
récemment remporté une victoire de
taille en Colombie-Britannique.
Je remercie le directeur pour l’Ouest
canadien, Rick Thorpe, d’avoir pris le
taureau par les cornes et mené à bien ce
dossier. J’aimerais également remercier
la première ministre de la Colombie-
Britannique, Christy Clark, et l’honorable
Margaret MacDiarmid, ministre de la
Santé, d’avoir tenu leur engagement à
l’égard des « snowbirds » de la Colombie-
Britannique. Nous leur en sommes
sincèrement reconnaissants.
Certaines rumeurs plutôt intéressantes
nous proviennent deWashington D.C.
au sujet de notre proposition relative
à un visa de retraité canadien. Notre
proposition, contenue dans le projet
de loi JOLT, a manqué de temps avec
l’expiration de la 112
e
 session du
Congrès. Elle a par la suite été présentée
de nouveau devant la Chambre des
représentants du 113
e
Congrès actuel.
Elle n’a toujours pas été présentée devant
le Sénat américain, et voilà où cela
devient intéressant.
Comme vous le savez peut-être,
les États-Unis songent à l’idée
d’entreprendre une réforme en
profondeur de l’immigration. Le sénateur
Chuck Schumer (D-NY), un des huit
sénateurs qui planchent actuellement sur
un projet de loi bipartite sur la réforme
du système d’immigration américain,
a récemment indiqué que « chaque
question de principe majeure avait été
résolue » et que ce projet de loi pourrait
être soumis au vote du Sénat dès le mois
de mai.
En quoi cette nouvelle est-elle
importante pour l’ACS? Le sénateur
Schumer a indiqué qu’il avait l’intention
d’inclure le projet de loi JOLT dans son
projet de loi sur la réforme d’ensemble
du système d’immigration. Or, notre
proposition de visa de retraité canadien
fait partie du projet de loi JOLT.
Est-ce une bonne ou une mauvaise
chose? Honnêtement, je ne sais trop. La
réforme de l’immigration est assurément
un sujet délicat. Cela dit, il y a un nombre
important de législateurs dans les
deux chambres du Congrès et dans les
deux partis qui veulent parvenir à un
accord sur l’immigration. Ce projet de loi
devrait faire couler beaucoup d’encre; à
l’exception du projet de loi qui a précédé
l’« Obamacare », ce projet de loi pourrait
être le plus médiatisé des 40 dernières
années.
Il est important de comprendre que
cela ne signifie pas pour autant que le
visa de retraité canadien sera disponible
sous peu. En revanche, tout porte à
croire que notre proposition pourrait être
incluse dans ce qui sera potentiellement
un texte de loi historique. Bien que le
projet de loi JOLT ait déjà été présenté de
nouveau à la Chambre, certaines mesures
sont en train d’être prises en vue de
l’intégrer dans un projet de loi similaire
sur la réforme de l’immigration dans la
Chambre des représentants.
Quand vous lirez ces lignes, je serai
déjà allé àWashington, D.C. pour
m’entretenir avec des membres du Sénat
et de la Chambre des représentants
au sujet de notre proposition. Une fois
de plus, cela ne signifie pas que notre
projet de loi est sur le point d’être adopté
ni même qu’il sera adopté tout court,
toutefois, il semble que si la réforme de
l’immigration se fait, il y a de bonnes
chances pour que nous obtenions notre
visa de retraité également.
La quatrième édition de la
Canadian
Travellers’ Report Card
(en anglais) a été
officiellement présentée dans le cadre du
« Snowbird Extravaganza » à Lakeland.
Cet outil nous est fort utile quand nous
rencontrons nos représentants élus
et les membres des médias. Je vous
encourage vivement à le lire afin de
prendre connaissance des dernières
nouvelles touchant les politiques
gouvernementales qui ont une incidence
sur les Canadiens qui voyagent. Le
document est disponible en anglais sur
notre siteWeb à l’adresse
Encore une fois, heureux de
vous retrouver.
Bob Slack
Président de l’ACS