Page 8 - Nouvelles CSA 90

Basic HTML Version

nouvelles de
l’ACS
8
Rapport du
président
Bienvenue chez vous
, au Canada! S’il y a eu
un hiver pendant lequel Lois et moi avons
été heureux de vivre le mode de vie des
« snowbirds », c’est bien celui-ci. À travers le
Canada, certaines régions ont connu l’hiver
le plus froid et le plus enneigé depuis des
décennies. Heureusement, nous sommes
restés au chaud, à nous promener dans tout
le sud-ouest des États-Unis, à l’exposition
Snowbird Extravaganza et à des réunions
d’information hivernales.
Une fois encore, nous avons commencé
par notre exposition annuelle Snowbird
Extravaganza à Lakeland, en Floride, à la fin
du mois de janvier. De là, nous nous sommes
rendus à McAllen, au Texas, pour l’exposition
Winter Texans’ Snowbird Extravaganza,
suivie d’un séjour à Mesa, en Arizona, pour la
réunion Canadian Snowbird Celebration. Les
expositions et le public étaient exceptionnels.
Nous nous sommes beaucoup amusés!
Ces grandes réunions ont rapidement
laissé la place à nos réunions d’information
hivernales, plus intimes. Cette année, nous
avons eu la chance de rendre visite à des
« snowbirds » à Lake Havasu City, à Yuma et à
Casa Grande, en Arizona. Nous nous sommes
également arrêtés à Indio, en Californie, et à
Punta Gorda, à Port St. Lucie et à Hollywood,
en Floride.
Merci à tous d’avoir assisté à ces réunions,
de petite et de grande ampleur, et d’avoir
offert vos services gratuitement pour leur
organisation. Encore une fois, nous avons
inscrit de nombreux nouveaux membres
et avons pu répondre aux questions que se
posaient des centaines de personnes parmi
vous, littéralement.
J’aimerais également remercier nos
partenaires de Medipac pour leur aide
précieuse dans le cadre de l’organisation de
ces événements. Comme toujours, l’ensemble
des activités et des renseignements
exceptionnels offerts dans le cadre de ces
événements est totalement gratuit et nous
ne serions pas en mesure de continuer à vous
donner accès à tout cela sans leur aide et celle
de nos bénévoles.
Au mois de décembre, nous avons reçu
un cadeau de Noël en avance de la part du
gouvernement de l’Alberta. À l’issue d’une
rencontre très productive avec le ministre de
la Santé de l’Alberta, Fred Horn, en octobre
dernier, et parallèlement à une campagne
de rédaction de lettres couronnée de succès,
organisée par nos membres albertains, nous
avons une nouvelle victoire à vous annoncer.
Depuis le 17 décembre 2013, le
gouvernement de l’Alberta autorise les
résidants à s’absenter du Canada pendant
sept mois, et non plus six, sans perdre leur
protection provinciale en matière de santé.
L’Alberta est donc la cinquième province
canadienne à autoriser les absences du
pays d’une durée supérieure à six mois. Elle
rejoint le Manitoba, l’Ontario, la Colombie-
Britannique et Terre-Neuve-et-Labrador.
L’ACS souhaite remercier l’ancienne
première ministre Allison Redford, l’honorable
Fred Horne, ministre de la Santé, et
l’honorable Dave Quest, ministre associé à la
Santé pour les personnes âgées, pour nous
avoir aidés à atteindre cet objectif. Nous
remercions également tous nos membres
albertains qui se sont fait entendre par leurs
représentants élus. Sans vous, nous n’aurions
pu atteindre cet objectif.
Nous avons enfin un nouvel ambassadeur
des États-Unis d’Amérique au Canada.
Bruce Heyman est officiellement entré en
fonction le 8 avril 2014, après un retard
de neuf mois à la suite du départ de son
prédécesseur, David Jacobson. Ce retard est
en grande partie attribuable à un blocage
au Sénat américain, du même type que
le blocage deWashington qui a retardé
l’adoption de notre visa de retraité.
M. Heyman, important collecteur de fonds
du président Obama, a travaillé pendant
33 ans pour l’entreprise d’investissement
Goldman Sachs avant d’occuper son poste
actuel. L’ambassadeur Heyman a expliqué
que son ancien emploi consistait à aider les
entreprises à atteindre leur plein potentiel
et qu’il souhaitait faire la même chose avec
la relation entre le Canada et les États-Unis.
Il a également indiqué que la prospérité
économique était sa priorité. Je pense qu’il
sera réellement à l’écoute de nos arguments
économiques en faveur de l’adoption
rapide de la loi JOLT, qui contient nos
dispositions relatives à la création du visa
de retraité canadien. Nous rencontrerons
l’ambassadeur Heyman au printemps
à Ottawa, et nous sommes impatients
d’entretenir la même relation positive avec
lui que celle que nous entretenions avec les
ambassadeurs Wilkens et Jacobson.
Au sujet du visa de retraité canadien,
au moment de l’impression du numéro
de Nouvelles « CSA » de l’automne 2013,
70 membres de la Chambre des représentants
avaient accepté de coparrainer notre projet de
loi. Au moment de la publication du numéro
de l’hiver 2013 du magazine, 109 avaient
accepté. À l’issue d’une semaine de travail en
votre nom en février à Washington, D.C., j’ai
le plaisir de vous annoncer que nous avons à
présent 150 coparrains. Le processus est lent,
mais nous y sommes presque. Notre travail
acharné porte ses fruits.
Un nouvel administrateur a été nommé
lors de l’assemblée générale annuelle de
l’ACS à Lakeland, en Floride. Nous sommes
heureux d’accueillir de nouveau parmi nous
Jim Sherb et sa femme Alayne, originaires
de la Colombie-Britannique. M. Sherb a été
administrateur pendant huit ans. Il a pris une
pause de deux ans, et je suis très content
qu’il ait décidé de représenter de nouveau
nos membres dans l’Ouest canadien. M. et
Mme Sherb, nous sommes heureux de vous
retrouver!
Les victoires politiques en Floride
(abrogation du permis de conduire
international), en Colombie-Britannique, au
Manitoba et en Alberta font de l’année 2013
une année très productive pour l’Association
canadienne des « snowbirds ». Je pense que
des victoires similaires se profilent à l’horizon
en Saskatchewan, au Nouveau-Brunswick, en
Nouvelle-Écosse, à l’Île-du-Prince-Édouard et
même, vous lisez bien, à Washington D.C.
Encore une fois, je vous souhaite à tous un
bon retour au Canada et j’espère que vous
passerez un été agréable et reposant.
Bob Slack
Président de l’ACS