Page 7 - Nouvelles CSA 91

Basic HTML Version

nouvelles de
l’ACS
7
NOUVELLES « CSA »
|
ÉTÉ 2014
Comme vous l’avez sûrement
lu dans
l’article de notre président Bob Slack,
le Nouveau-Brunswick a prolongé la
durée de la période pendant laquelle
les résidants admissibles peuvent
être absents de la province tout en
demeurant couverts par leur régime
d’assurance maladie provincial. Cette
hausse, qui fait que la période d’absence
autorisée peut atteindre 212 jours (sept
mois) au lieu de la limite précédente
de 182 jours (six mois), permet aux
résidants de séjourner un mois de plus
à l’extérieur de la province pour visiter
leurs proches et leurs amis durant les
mois d’été.
Comme nous le savons tous, chaque
province a ses propres règles en ce
qui a trait au nombre de jours qu’une
personne est autorisée à passer à
l’extérieur de sa province de résidence
sans devoir rétablir son admissibilité
aux fins du régime d’assurance maladie
provincial. Tout près du Nouveau-
Brunswick, les résidants de Terre-
Neuve-et-Labrador ont déjà droit à une
période d’absence de huit mois. Dans
les provinces voisines de la Nouvelle-
Écosse et de l’Île-du-Prince-Édouard,
la période d’absence autorisée n’est
que de six mois. Nous ne voulons pas
pour autant laisser entendre que les
gouvernements provinciaux de l’Île-du-
Prince-Édouard et de la Nouvelle-Écosse
sont indifférents au sort des voyageurs
canadiens– loin de là. Beaucoup de
ces règles ont été adoptées il y a des
années, bien longtemps avant l’arrivée
au pouvoir des gouvernements actuels.
Les gouvernements provinciaux sont
des institutions qui ont déjà fort à faire
avec leurs nombreuses responsabilités
complexes et importantes. Les
responsables gouvernementaux
n’ont souvent qu’une connaissance,
ou expérience pratique limitée du
secteur pour lequel ils élaborent des
politiques. Il faut également se rappeler
que des milliers de groupes comme
le nôtre se disputent les ressources
gouvernementales qui sont limitées,
et les personnalités politiques ont
plusieurs enjeux auxquels elles
doivent alternativement consacrer
leur attention. Heureusement, nous
sommes bien placés au chapitre des
relations avec les gouvernements
grâce à la force que nous confèrent
nos plus de 80 000 membres. Grâce à
votre généreux soutien, nous sommes
en mesure de parcourir le Canada
et les États-Unis pour y rencontrer
d’importants décideurs et pour veiller
à ce que les enjeux qui sont importants
pour vous se retrouvent dans la liste
des priorités des gouvernements. La
plupart du temps, les gouvernements
accueillent favorablement les
arguments que nous leur présentons et
y donnent suite.
Cet été, nous axerons principalement
nos activités de sensibilisation sur les
provinces de l’Île-du-Prince-Édouard
et de la Nouvelle-Écosse. Les deux
provinces ont déjà mis en place des
politiques favorables aux « snowbirds ».
Par exemple, l’Île-du-Prince-
Édouard est de toutes les provinces
Rapport
sur le gouvernement
Jim Sherb
Premier vice-président
Bob Slack et Ron Steeves à l’Assemblée législative du Nouveau-Brunswick.
De g. à d. :
L’honorable Ted Flemming, ministre de la Santé du Nouveau-
Brunswick, Ron Steeves, Carl Urquhart, député de York, et Bob Slack.
SUITE