Nouvelles CSA 92 - page 6

nouvelles de
l’ACS
6
Rapport du
président
Le fond de l’air commence
à sentir
l’automne! D’ailleurs, pour certains d’entre
nous en Ontario, tout l’été a été plutôt
automnal.
Avant l’élection générale néo-écossaise
de 2013, l’Association canadienne des
« snowbirds » avait obtenu un engagement
par écrit de Stephen McNeil, chef du Parti
libéral (l’opposition officielle à l’époque),
indiquant qu’un gouvernement libéral
présenterait des changements législatifs
visant à prolonger la protection en matière
de santé, laquelle passerait de six à
sept mois. Nous sommes ravis d’annoncer
que le premier ministre Stephen McNeil a
tenu parole. À compter du 1
er
août 2014, les
résidents de la Nouvelle-Écosse pourront
désormais séjourner jusqu’à sept mois à
l’extérieur de la province durant une année
civile et conserver leur assurance maladie
provinciale.
Toujours à compter du 1
er
août 2014, en
plus de la prolongation de la protection
en matière de santé, les bénéficiaires
du programme Pharmacare pour les
familles et les aînés de la Nouvelle‑Écosse
pourront maintenant obtenir jusqu’à
trois renouvellements d’ordonnances de
90 jours, ce qui leur permettra d’avoir une
provision de médicaments de 270 jours
en vacances. Cette mesure prolonge
de 90 jours la provision maximale de
180 jours prévue antérieurement. Cette
modification assure que les résidents
inscrits au programme Pharmacare pour
aînés ont accès à une quantité adéquate
de médicaments d’ordonnance pour leurs
absences prolongées.
Au nom de l’Association canadienne
des « snowbirds », je tiens à remercier le
premier ministre McNeil et le ministre
de la Santé et du Mieux-être, l’honorable
Leo Glavine, d’avoir donné suite à notre
requête et tenu leur engagement envers
les « snowbirds » de la Nouvelle‑Écosse.
J’aimerais aussi remercier nos membres
néo-écossais qui ont pris part à la
campagne d’envoi de lettres et de courriels
de l’année dernière.
Enfin et surtout, un gros merci à
notre directeur de la région du Canada
atlantique, Ron Steeves, qui une fois
de plus, a joué un rôle déterminant
dans l’heureux aboutissement de ce
dossier. Il s’agit d’une autre victoire pour
l’Association et pour nos membres néo-
écossais. Lorsque vous lirez ces lignes, je
serai allé à l’Île-du-Prince-Édouard et en
Saskatchewan pour m’entretenir avec leurs
ministres de la santé respectifs, et j’espère
que nous serons en mesure d’annoncer
sous peu des victoires similaires pour ces
provinces.
Le personnel de l’ACS s’affaire à préparer
la cinquième édition du « Canadian
Travellers’ Report Card ». Ce document est
une évaluation nationale des politiques
et pratiques des gouvernements fédéral,
provinciaux et territoriaux qui concernent
les « snowbirds »; bien honnêtement,
j’estime qu’il peut aussi être utile à tous les
Canadiens qui voyagent.
L’exercice consiste à passer en revue
ces politiques et pratiques, puis nous
transmettons l’information à chaque
gouvernement afin qu’il puisse fournir
une rétroaction avant la publication
de notre recherche. Après réception
des commentaires des ministres
gouvernementaux et des hauts
fonctionnaires de partout au Canada,
nous retenons les services d’un conseiller
indépendant qui évalue nos conclusions
et attribue une cote à chaque catégorie.
Le rapport final est ensuite distribué à
nos membres, aux gouvernements dans
l’ensemble du Canada et aux médias.
Cet outil nous est d’une aide précieuse
quand nous rencontrons nos représentants
élus. Il est essentiel également qu’il soit
aussi d’actualité et juste que possible.
Vu toutes les victoires que nous avons
remportées sur le front politique ces deux
dernières années, une mise à jour s’impose
de toute évidence. Nous présenterons la
cinquième édition du
CanadianTravellers’
Report Card
à l’occasion de l’événement
« Snowbird Extravaganza », en janvier 2015.
Nous comptons retourner à Washington,
D.C. en septembre et en octobre pour
faire avancer notre dossier du « visa de
retraité canadien » avant les élections
de mi-mandat de novembre. Pour le
moment, le projet de loi JOLT recueille
165 parrainages conjoints dans la
Chambre des représentants – répartis
presque également entre républicains et
démocrates. Compte tenu de l’écrasant
appui bipartisan que le projet de loi
recueille, nous demeurons persuadés qu’il
sera adopté une fois soumis au vote de
la Chambre des représentants. À défaut
d’un vote en temps opportun avant les
élections de mi-mandat de novembre, de
fortes rumeurs circulent à Washington au
sujet de l’éventuel dépôt, par le président
Obama, de décrets-lois visant à contrer la
paralysie qui prévaut actuellement au sein
du Congrès. Ne vous y méprenez pas – cela
serait une mesure très controversée, mais
comme l’a indiqué le président au moment
d’appuyer le projet de loi JOLT, ce cas
pourrait convenir particulièrement bien à
ce type de mesure.
J’aimerais remercier tous nos membres
qui ont renouvelé leur adhésion à l’ACS,
ainsi que ceux qui ont fait des dons à
notre Fonds d’action spéciale. Chaque
dollar remis à ce fonds est déposé dans un
compte distinct et utilisé exclusivement
pour nos activités de lobbyisme et
de consultation auprès de différents
gouvernements.
Si vous n’avez pas encore renouvelé
votre adhésion, je vous invite à le faire
sans tarder. Nous avons besoin de votre
appui sans réserve, surtout lorsqu’il s’agit
de solliciter l’aide de nos représentants
élus. N’oublions pas, plus nous sommes
nombreux, plus nous sommes forts.
Lois et moi nous réjouissons à l’idée de
vous rencontrer cet hiver... Bon voyage!
Bob Slack
Président de l’ACS
1,2,3,4,5 7,8,9,10,11,12,13,14,15,16,...28
Powered by FlippingBook