Background Image
Table of Contents Table of Contents
Previous Page  11 / 28 Next Page
Information
Show Menu
Previous Page 11 / 28 Next Page
Page Background

11

NOUVELLES « CSA »

|

HIVER 2014

Voyage

beaucoup plus modestes mais bien

entretenues d’immigrants européens

qui travaillaient sur des ranchs de

moutons.

Réserve mondiale de la biosphère

La plupart des touristes ne se rendent

pas à Punta Arenas pour voir la ville.

Certains y transitent en vue d’aller

pêcher ou de faire de l’équitation à

Tierra del Fuego. D’autres y viennent

pour s’embarquer sur un paquebot

de croisière et explorer le canal de

Beagle ou l’Antarctique. L’excursion

la plus populaire (et la raison pour

laquelle la plupart des gens viennent

à Punta Arenas) est la visite du parc

national Torres del Paine. La réserve

mondiale de la biosphère de l’UNESCO

de 242 000 hectares est le Banff du

Chili. Elle tient son nom des formations

granitiques culminant à 3 000 mètres,

les Torres (tours).

Bien qu’il soit possible de louer une

voiture pour rouler en direction nord

vers le parc, il est plus facile d’acheter

un forfait qui inclut les transferts à

destination et en provenance des

hôtels de Punta Arenas ou de son

aéroport. Explora Patagonia est le

seul hôtel se trouvant au centre

de Torres del Paine. Il faut compter

cinq heures pour effectuer le trajet

de 390 km en fourgonnette, avec

un arrêt pour le repas du midi

(inclus). Ouverte à longueur d’année,

l’auberge écotouristique propose

un hébergement étonnamment

luxueux pour un endroit aussi reculé.

Ses 49 chambres offrent une vue

spectaculaire du massif du Paine et des

Une ville au bout du monde

Pendant des siècles, la Patagonie

représentait l’extrémité du monde

connu. De la « colline de la croix », nous

avions une vue sur Punta Arenas et la

pointe de l’Amérique du Sud. Des toits

aux couleurs de cerises, de bleuets,

d’abricots et de raisins égayaient les

maisons surplombant le détroit de

Magellan. L’île de la Terre de Feu se

profilait à l’horizon.

Punta Arenas a été fondée en 1848 en

tant que colonie pénitentiaire. Après

la ruée vers l’or en Californie, le camp

éloigné s’est développé, devenant un

port de ravitaillement pour le trafic

maritime entre la côte Ouest des États-

Unis et l’Europe. L’inauguration du

canal de Panama ayant eu pour effet de

réduire le nombre de navires passant

par le cap Horn, les commerçants

se sont tournés vers l’élevage de

moutons pour assurer leur subsistance.

L’expansion de l’industrie lainière

a attiré des immigrants provenant

d’Italie, d’Espagne, d’Allemagne, de

Scandinavie, de Grande‑Bretagne

et de Croatie. Au musée du souvenir

de

l’Instituto de la Patagonia

, on

peut admirer les moteurs à vapeur

et les wagons utilisés lors de la

colonisation de la région, de même

que la reconstitution d’une maison de

pionniers et d’un abri réservé à la tonte

de moutons.

Le cimetière municipal en dit long sur

l’histoire de la région. Les mausolées

extravagants de José Menéndez

et d’autres barons de l’industrie

lainière sont entourés par des tombes

formations surplombant le lac Pehoé

et les chutes Salto Chico. L’hôtel a une

piscine intérieure chauffée, des saunas,

des salles de massage et quatre jacuzzis

extérieurs. Les tarifs des chambres tout

compris donnent accès à de délicieux

repas santé, à des vins fins chiliens, à un

bar ouvert et à des excursions guidées.

Les vues à couper le souffle et

l’enthousiasme des guides, qui

décrivaient les activités quotidiennes

chaque soir dans le bar, nous ont

donné envie d’explorer. Par groupe de

huit personnes tout au plus, les invités

peuvent prendre part aux plus de

50 randonnées pédestres ou équestres

guidées. Leur niveau de difficulté

va de facile à difficile, et leur durée,

d’une demi-journée à une journée

complète. Les guides procèdent à

l’évaluation des participants durant une

randonnée préliminaire facile, puis les

encouragent à essayer d’autres activités

correspondant à leurs aptitudes. (Bien

que l’âge des invités se situe entre

deux et 80 ans, la plupart sont des

baby‑boomers.)

Notre excursion facile d’une demi-

journée était à Laguna Azul. Pendant

que nous marchions dans des herbes

dorées ondoyantes et le long de plages

de sable noir, nous étions constamment

en train de photographier les vues

splendides de la montagne, du lac et

des chutes d’eau.

Le niveau de difficulté des randonnées

équestres varie également de facile

à difficile. Nos chevaux dociles nous

ont transportés à travers des

pampas

(plaines herbeuses), passé la rivière

SUITE

Du haut de la colline, vue de la croix de Punta Arenas, du détroit de Magellan et de la Terre de Feu

Moteurs à vapeur et wagons au Patagonian Institute

Memory Museum, Punta Arenas