Background Image
Table of Contents Table of Contents
Previous Page  3 / 24 Next Page
Information
Show Menu
Previous Page 3 / 24 Next Page
Page Background

avis aux

« snowbirds »

UN NOUVEAU

système national

d’alerte d’urgence est maintenant

en place dans le but de vous avertir

immédiatement en cas de danger

potentiellement mortel menaçant

votre collectivité. Le système

En Alerte transmet des messages de

sécurité publique dans l’ensemble du

pays par l’intermédiaire des stations

locales de télévision et de radio.

Conçu en collaboration avec les res-

ponsables de la gestion des urgences

fédéraux, provinciaux et territoriaux,

ainsi qu’Environnement Canada et

l’industrie de la diffusion, En Alerte

est exploité par MétéoMédia. Le

système transmet des avertissements

critiques aux résidants aumoyen de la

télévision et de la radio, ainsi que des

distributeurs par câble et par satellite.

En Alerte est une méthode simple et

facilement accessible permettant de

diffuser immédiatement des alertes

pour que vous sachiez à quel moment

agir pour rester en sécurité.

« Des alertes plus courantes comme

les tornades, les inondations et les

feux de forêt à d’autres, moins fré-

quentes, mais tout aussi dangereuses,

comme les dangers biologiques ou

les glissements de terrain, le système

En Alerte vise à tenir la population

informée des dangers potentiels »,

explique Paul Temple, vice-président

principal des affaires réglementaires

et stratégiques à MétéoMédia. « Le

système profite à tous les membres de

la population en leur donnant immé-

diatement l’information importante

et vitale leur permettant de faire le

nécessaire pour se protéger, protéger

leur famille ainsi que leurs biens. »

Les Canadiens peuvent s’attendre à ce

que le nombre et le type de messages

de sécurité publique varient d’une

province à l’autre. Les radiodiffuseurs,

les télédiffuseurs, les diffuseurs par

câble et par satellite transmettront

les alertes les plus pertinentes aux

collectivités qu’ils desservent. La

portée des alertes couvre les exemples

indiqués ci-dessus, ainsi que les

déraillements de train, les incendies

industriels, la contamination de l’eau

et les disparitions; même les alertes

informatives, comme les avertisse-

ments de gel. La liste ne se limite pas

aux avertissements météorologiques

ou environnementaux.

De plus amples renseignements

sont disponibles en ligne à l’adresse

EnAlerte.ca, y compris des exemples

de notifications d’alerte, des liens vers

les ressources provinciales et territo-

riales de préparation aux urgences

et des vidéos utiles visant à aider les

Canadiens à se préparer aux urgences.

Quand il s’agit de la confidentialité

du mot de passe, les Canadiens n’ont

aucune discrétion. En effet, d’après les

récents résultats d’un sondage sur la

cybersécurité au Canada réalisé par

Norton en 2014, un Canadien sur cinq

a déjà partagé un mot de passe avec

une autre personne, et une personne

sur sept utilise les mêmes mots de

passe pour les comptes professionnels

et personnels. Cela nous rend plus

vulnérables aux cyberattaques.

Les atteintes à la sécurité des

données surviennent de plus en

plus souvent, et les violations indivi-

duelles où des cybercriminels essaient

d’accéder à vos comptes continuent

également de se produire. D’après

les meilleurs spécialistes du pays, les

Canadiens ne peuvent pas rester les

bras croisés…ils doivent jouer un rôle

actif dans leur sécurité.

Voici cinq étapes visant à améliorer

votre cybersécurité :

LES CANADIENS NE SE PROTÈGENT

PAS SUFFISAMMENT EN LIGNE

Créez des mots de passe différents pour vos différents

comptes.

Il est tentant d’utiliser un seul mot de passe, ou

une variation d’un mot de passe pour plusieurs comptes,

mais ce comportement vous rend vulnérable aux attaques.

Soyez proactif et créez un mot de passe unique pour

chaque compte en ligne différent.

Changez régulièrement vos mots de passe.

Les gens changent souvent leurs mots

de passe après avoir entendu parler aux

nouvelles d’une grave atteinte à la sécurité

des données, mais agir selon les besoins du

moment n’est pas suffisant. Établissez une

date dans votre calendrier, environ tous les

trois mois, à laquelle vous modifierez vos

mots de passe.

Utilisez un gestionnaire de mot de

passe.

Il est difficile de se souvenir de ses

nombreux mots de passe. Le fait d’utiliser

un gestionnaire de mot de passe permet

d’éliminer le stress et l’inquiétude liés à

l’utilisation de multiples identifiants.

Investissez dans des logiciels de

cybersécurité.

D’après le sondage

sur la cybersécurité de Norton,

près d’un tiers des Canadiens ont

un logiciel de sécurité sur leur

ordinateur résidentiel. Installer un

logiciel complet de cybersécurité

est la première étape à prendre

pour protéger vos données.

Et n’oubliez pas vos appareils

mobiles – pensez aux données

auxquelles vous accédez sur votre

téléphone intelligent ou sur votre

tablette.

Évitez d’utiliser les réseaux WiFi publics.

Plus de

la moitié des répondants du sondage ont déclaré

qu’ils s’étaient connectés à un réseau WiFi public au

cours des 30 derniers jours. Même s’il s’agit d’un outil

pratique, le réseau ouvert vous rend vulnérable aux

tierces parties qui espionnent vos données.

Allez chez le médecin…

MAINTENANT!

Dans les régimes d’assurance-voyage

médicale, la clause sur les maladies

préexistantes figurant dans les polices

font l’objet de délais stricts pour être

considérées comme stables et contrô-

lées. Cela comprend le traitement,

le diagnostic et les changements de

médicaments. Prenez autant d’avance

que possible sur votre période de sta-

bilité en consultant votre médecin le

plus tôt possible. Par conséquent, si

vous recevez un nouveau diagnostic,

si vous devez consulter un spécialiste

ou si vous avez besoin d’apporter des

modifications à vos médicaments ou à

leur dosage, vous aurez suffisamment

de temps pour satisfaire aux exigences

applicables à votre maladie pour

qu’elle soit considérée comme stable

et contrôlée. C’est la meilleure chose à

faire pour éviter de retarder la date de

votre départ pour le sud à l’automne.

1

2

5

3

4

Source :

newscanada.com

Le Canada lance un nouveau système d’alerte d’urgence

NOUVELLES « CSA »

|

PRINTEMPS 2015

|

3