Background Image
Table of Contents Table of Contents
Previous Page  3 / 20 Next Page
Information
Show Menu
Previous Page 3 / 20 Next Page
Page Background

avis aux

« snowbirds »

Il n’y a pas de limite applicable au

montant d’argent que vous pouvez

emporter aux États-Unis ou en

ramener. Cependant, si une personne

ou des personnes voyageant ensemble

remplissent une déclaration commune

(formulaire CBP 6059-B) indiquant

qu’elles sont en possession de 10 000 $

ou plus en argent ou en instruments

monétaires négociables, elles doivent

remplir un formulaire FinCEN 105

(ancien formulaire CF 4790, Report

of International Transportation of

Currency and Monetary Instruments).

En cas de besoin, un agent des Services

des douanes et de la protection des

frontières peut vous aider à remplir le

formulaire.

Vous devez savoir que si des

personnes qui voyagent ensemble sont

en possession de 10 000 $ ou plus, elles

ne peuvent diviser le montant entre elles

pour éviter d’avoir à le déclarer.

Par exemple, si une personne est

en possession de 5 000 $ et l’autre, de

6 000 $, elles ont en leur possession

un montant total de 11 000 $ qu’elles

doivent déclarer sur le formulaire

FinCEN 105. Si une personne ou une

famille omet de déclarer ses instruments

monétaires d’un montant de plus de

10 000 $, ceux-ci sont susceptibles de

confiscation et cette omission pourrait

entraîner des sanctions civiles et pénales.

On peut se procurer le formulaire

FinCEN 105 avant de partir en voyage

en allant sur le site Web du

Financial

Crimes Enforcement Network

à l’adresse

www.fincen.gov , ou

en passant au

Service des douanes et de protection de

la frontière.

Source : Ambassade des États-Unis

Des études ont établi un lien entre

l’utilisation de plusieurs médicaments

et un taux plus élevé d’accidents de

voiture. Certains médicaments ayant

un effet sédatif (généralement claire-

ment indiqué sur l’étiquette) peuvent

poser un risque pour la conduite. Les

inhibiteurs de l’enzyme de conversion

de l’angiotensine (IEC) (pouvant être

prescrits en cas d’hypertension) et

les bêtabloquants (qui traitent l’hy-

pertension et l’arythmie cardiaque) en

sont des exemples. Les médicaments

ayant des effets secondaires tels que

l’anxiété, les yeux qui piquent, une

vision trouble et des maux de tête

peuvent aussi altérer votre capacité

de conduire. Il peut arriver qu’une

mise en garde concernant la conduite

ne figure pas sur l’étiquette.

MÉDICAMENTS D’ORDONNANCE ET CONDUITE :

EST-CE SANS DANGER?

Six conseils importants pour protéger vos yeux du soleil

Si vous avez déjà ressenti la douleur causée par un coup de soleil sur votre peau, celle que le soleil peut causer à vos yeux est tout aussi pénible. Pour éviter

un tel inconfort et pour protéger vos yeux des effets à long terme du soleil, suivez les six conseils donnés ci-dessous par des optométristes :

1.

FPS. FPS. FPS. Protégez toujours votre visage

au moyen d’un écran solaire affichant un

FPS d’au moins 25, et portez une attention

particulière au contour des yeux.

2.

Portez des lunettes de soleil toute l’année. Plus

de 90 % des rayons ultraviolets traversent les

nuages. Même par temps couvert, vos yeux

sont très exposés à ces rayons. En outre, ils sont

réfléchis par des surfaces telles que la neige et

l’eau.

3.

Réveillez la star qui sommeille en vous. Des

lunettes de soleil avec un large cadre vous

protégeront mieux des rayons. Assurez-vous

auprès de l’optométriste que les verres bloquent

à la fois les rayons ultraviolets et les UVB –

après tout, toutes les lunettes de soleil ne sont

pas semblables.

4.

Portez un chapeau à large bord. Il protégera

votre visage du soleil.

5.

Choisissez des verres de contact qui arrêtent les

rayons ultraviolets. Combinés aux lunettes de

soleil et au chapeau, des verres de contact qui

arrêtent les rayons ultraviolets protégeront vos

yeux d’au moins 90 % des rayons ultraviolets et

99 % des UVB. Assurez-vous que votre marque

offre le niveau de protection approprié.

6.

Évitez les sources lumineuses artificielles.

Les lampes de bronzage ou de soudage, par

exemple, émettent des rayons ultraviolets

nocifs. Que ce soit en utilisant des lunettes

de protection ou simplement en fermant les

yeux, soyez proactifs et protégez vos yeux des

sources lumineuses nocives. Rhea Anderson,

optométriste, explique : « Bien que vous

puissiez avoir des symptômes immédiats de

dommages causés à vos yeux par les rayons

ultraviolets, beaucoup d’effets à long terme

comme la cataracte, la dégénération maculaire

ou le cancer des paupières, ne produisent

aucun symptôme. Il est important de faire

examiner vos yeux régulièrement et de vous

méfier de ces dangereux rayons toute l’année. »

De plus amples renseignements sont disponibles à

l’adresse :

www.doctorsofoptometry.ca (en

anglais).

www.newscanada.com

Quel montant de devises/argent/instruments monétaires puis-je emporter aux États-Unis?

NOUVELLES « CSA »

|

ÉTÉ 2015

|

3