Background Image
Table of Contents Table of Contents
Previous Page  7 / 20 Next Page
Information
Show Menu
Previous Page 7 / 20 Next Page
Page Background

nouvelles de

l’ACS

Jim Sherb

Premier vice-président

L

e 4 mai 2015, les habitants de l’Île-du-Prince-Édouard

(Î.-P.-.É.) reportaient au pouvoir un gouvernement

libéral provincial. Le plus grand changement est l’élec-

tion d’un nouveau premier ministre provincial – l’honorable

Wade MacLauchlan. Au nom de l’ACS, toutes nos félicitations,

Monsieur le premier Ministre.

Comme vous l’avez peut-être lu dans le dernier numéro

de

Nouvelles « CSA »,

nous tentons depuis un moment de

convaincre le gouvernement de l’Île-du-Prince-Édouard de

modifier ses règles en matière de résidence pour les personnes

qui voyagent durant la saison hivernale. En tant que résident

de l’Î.-P.-É., vous devez être présent dans la province pendant

au moins six mois plus un jour chaque année afin de continuer

d’être couvert par le régime provincial d’assurance-maladie.

Cette limite peut être problématique pour les « snowbirds » qui

séjournent aux États-Unis pendant jusqu’à six mois en hiver et

qui voudraient faire des voyages au Canada ou à l’étranger le

reste de l’année.

Au cours des dernières années, votre association a exercé des

pressions avec succès auprès de différents gouvernements

provinciaux d’un bout à l’autre du Canada à ce sujet. En 2014,

nous avons collaboré étroitement avec les gouvernements du

Nouveau-Brunswick et de la Nouvelle-Écosse afin de proro-

ger la période de temps durant laquelle les résidents peuvent

séjourner en dehors de leur propre province tout en demeurant

admissibles de façon ininterrompue aux prestations de maladie,

faisant passer celle-ci de six à sept mois. L’I.-P.-É. est désormais

la seule province atlantique à limiter à sixmois la période durant

laquelle une personne peut s’absenter de la province tout en

demeurant admissible au régime d’assurance‑maladie.

Pour favoriser un changement analogue à l’Î.-P.-É., nous

avons demandé à nos membres qui résident dans cette pro-

vince d’envoyer une lettre ou un courriel au premier ministre

Wade MacLauchlan

( premier@gov.pe.ca ), au

ministre de la

Santé et duMieux-être, Doug Currie

( dwcurrie@gov.pe.ca ), de

même qu’à leur député local afin de demander que la période

d’absence autorisée pour demeurer admissible à l’assurance-ma-

ladie provinciale soit prorogée de six à sept mois. Si vous habitez

à l’Île-du-Prince-Édouard et l’avez déjà fait, merci. Si vous êtes

un résident de l’Î.-P.-É. et que vous planifiez de communiquer

avec vos représentants élus, veuillez mettre l’ACS en copie sur

les lettres et les courriels.

Nous avons également consacré du temps à nos activités de sensi-

bilisation dans l’Ouest canadien. En 2013, l’ACS a collaboré fruc-

tueusement avec le gouvernement de la Colombie‑Britannique

afin d’accroître la période de temps durant laquelle les résidents

peuvent s’absenter de leur propre province tout en continuant

de bénéficier d’une protection ininterrompue en matière de

santé, de façon à la faire passer de six à sept mois.

Nous nous appuyons actuellement sur ce succès, alors

que nous collaborons étroitement encore une fois avec le

gouvernement de la Colombie-Britannique afin d’améliorer

l’accès des voyageurs à un approvisionnement adéquat en

médicaments d’ordonnance. Conformément à la politique

actuelle, le programme PharmaCare permet aux voyageurs

de faire remplir leur ordonnance à l’avance si l’approvisionne-

ment est nécessaire pour effectuer un voyage en dehors de la

Colombie-Britannique. Cependant, dans le cas des traitements

médicamenteux au long cours, la limite d’approvisionnement

maximale est de 100 jours. Actuellement, un examen de la

politique sur la fréquence d’exécution des ordonnances est

en cours et ce dossier est une priorité déclarée figurant dans

le plan stratégique du ministre de la Santé. Nous continuons

d’espérer que d’autres progrès seront réalisés à ce chapitre au

cours des prochains mois, et que les résidents de la Colombie-

Britannique pourront bénéficier plus rapidement d’une poli-

tique d’approvisionnement des médicaments des voyageurs.

Depuis qu’il a été présenté de nouveau devant la Chambre

des représentants des États-Unis le 17 mars 2015, le projet de

loi JOLT– qui contient notre proposition de visa de retraité

– a obtenu 70 coparrainages. Dans le dernier numéro de

Nouvelles « CSA »,

nous avions mentionné que nous avons

reçu 24 coparrainages, ce qui est plutôt impressionnant comme

chemin parcouru en six semaines. Les représentants de l’ACS

retourneront àWashington, D.C., durant la deuxième semaine

de juillet pour assister à d’autres rencontres qui, nous l’espérons,

permettront de récolter d’autres appuis au sein du Congrès.

L’un des points qui nous préoccupent est le fait que, bien

que notre projet de loi soit toujours d’actualité au sein de la

Chambre des représentants, il faut quand même que nous

réussissions à le présenter de nouveau devant le Sénat. Bien que

nous n’ayons aucune nouvelle officielle à rapporter, nous tenons

de bonne source qu’un nouveau dépôt devant le Sénat est

imminent, et nous espérons avoir des nouvelles positives à vous

annoncer en ce sens dans le prochain numéro du magazine.

Si vous ne savez pas déjà que des élections fédérales se pré-

parent en octobre, vous en serez bientôt informé chaque fois

que vous allumerez votre téléviseur. En fait, les partis fédéraux

sont déjà enmode campagne. N’ayez aucune inquiétude – nous

vous tiendrons au courant des enjeux fédéraux importants

pour les « snowbirds » canadiens avec la publication de notre

manuel sur les élections fédérales. Nous veillerons à ce que

vous y ayez accès dans votre boîte aux lettres, dans votre boîte

de réception et en ligne sur notre site Web largement avant

le vote du 19 octobre 2015. Nous fournirons également aux

« snowbirds » qui démarreront leur saison de voyage hâtive-

ment des renseignements détaillés sur la façon de voter par

anticipation et même par bulletin de vote d’électeur absent,

au besoin.

NOUVELLES « CSA »

|

ÉTÉ 2015

|

7