Background Image
Table of Contents Table of Contents
Previous Page  8 / 20 Next Page
Information
Show Menu
Previous Page 8 / 20 Next Page
Page Background

Assurance

J. Ross Quigley

Chef de la direction

Est-ce que ça vaut la peine de le prendre?

Voilà ce que toute

compagnie d’assurance veut savoir au sujet de n’importe

quel risque, qu’il s’agisse d’assurance automobile, habitation,

bateau, d’assurance vie ou d’assurance voyage. J’aimerais

expliquer les raisons pour lesquelles les gens ont des démêlés

avec leur assurance habitation, surtout lorsqu’ils veulent faire

une réclamation.

Commençons d’abord par examiner les risques de l’assurance

habitation. Un charmant couple de retraités habite dans sa

résidence principale. Toutes les compagnies d’assurance

voudront lui vendre une police d’assurance habitation, qui

couvrira 99,9 % des risques potentiels. Le couple a signé une

demande d’assurance qui précise l’utilisation et la valeur de

sa résidence, et l’assureur a émis une police basée sur ces

informations. En fait, la prime de ce couple était relativement

peu élevée puisqu’il habitait dans un quartier très sécuritaire.

À présent, nous allons modifier ce risque et vous présenter

différents scénarios.

Le couple de retraités a décidé de vivre comme des

« snowbirds » et de quitter sa maison pendant six mois.

Le couple a décidé de prendre des locataires et de louer le

sous-sol de sa résidence.

La ville où le couple réside accueille les Jeux panaméricains

et il décide de louer trois stationnements sur sa pelouse,

moyennant 40 $/jour et par stationnement.

Il existe une toute nouvelle technologie disponible avec une

application appelée AirBNB qui vous permet de louer votre

résidence sur le Web. Le couple décide de la louer 56 fois.

Je vous garantis que la compagnie d’assurance n’a aucune

idée de ce que vous faites, à moins que vous ne la préveniez.

Tous ces scénarios constituent une modification importante

du risque, évalué au départ comme un risque très faible et

normal pour tout propriétaire.

Voilà où les choses se compliquent. Si vous faites une

réclamation pour votre assurance habitation, vous ne serez

probablement pas couvert et votre réclamation sera refusée.

En effet, votre assureur n’a aucune obligation de vous assurer

pour des risques dont il n’était pas informé. Et comme vous

ne l’avez pas prévenu, votre assureur ne pouvait pas en être

informé. Avez-vous prévenu votre compagnie d’assurance?

Sinon, vous devez absolument le faire!

Je sais toutefois

pourquoi vous ne l’avez pas fait. Vous vouliez éviter de payer

une prime supplémentaire pour ce petit risque additionnel.

Vous devriez savoir que l’augmentation du risque présentée

par le vandalisme, les infestations de vermine, les bris de

conduite, l’installation de squatteurs et l’attrait présenté par un

logement vide pour des adolescents est bien plus importante

si vous vous absentez pendant six mois. Vous savez que des

locataires peuvent se fâcher et détruire les lieux en cas de

dispute, ou qu’ils peuvent inviter des gens à des soirées pour

consommer de l’alcool ou des drogues, ou encore mettre le

feu à votre maison en fumant de façon imprudente. De plus,

les participants aux Jeux panaméricains rentreront ivres de

soirées et ils se gareront sur votre pelouse, ou du moins, c’est

ce que vous espérez. Mais ils pourraient tout aussi bien entrer

en collision avec votre voiture ou votre maison. Quant aux

locations sur AirBNB, l’une des locations de fin de semaine

d’un couple qui venait assister à un mariage était en fait un

couple d’adolescents. Ils ont fait une fête du tonnerre, ont

saccagé votre maison et ont volé tout ce qu’ils ont pu emporter

avec eux. Dieu merci, vos voisins vous ont prévenu, mais il

était bien trop tard, évidemment.

D’ailleurs, si vous étiez à la place de la compagnie d’assurance,

vous refuseriez de payer ces réclamations. Vous ne pouvez

donc pas vous attendre à ce qu’elle vous dise que c’est possible.

La compagnie d’assurance va

REFUSER

votre réclamation

et vous serez coincé, en vous retrouvant parfois avec des

centaines de milliers de dollars de dommages à assumer. Tous

ces problèmes parce que vous n’avez pas pris la peine de passer

un simple coup de fil.

Alors, par pitié, ne cachez rien à votre compagnie d’assurance!

La réponse que vous obtiendrez généralement est la suivante :

« pas de problème », et vous n’aurez peut-être même pas

de prime supplémentaire à payer. Toutefois, pour que vous

compreniez un peu mieux le risque, vous obtiendrez parfois la

réponse suivante : « c’est un risque bien trop important pour

nous, et nous vous conseillons de vous informer auprès d’un

autre assureur ». Vous pouvez et serez sans doute couvert

entièrement de nouveau. Toutefois, votre prime sera sans

doute plus chère. Ou bien

VOUS

déciderez peut-être de ne

pas prendre de risque supplémentaire, et de rester chez vous,

tout comme ce couple de retraités qui vit au coin de la rue.

Quel est le risque?

8

|

www. snowbirds .org