Background Image
Table of Contents Table of Contents
Previous Page  5 / 24 Next Page
Information
Show Menu
Previous Page 5 / 24 Next Page
Page Background

Le

Jaseur

Avec les lettres

et les questions

de nos membres

ENVOYEZ VOS LETTRES À

Le Jaseur c/o Nouvelles « CSA »

180 Lesmill Road

Toronto, Ontario M3B 2T5

ou par courriel :

csawriteus@snowbirds.org

Cher Jaseur,

Je vois que les forfaits cellulaires font l’objet de maintes discussions,

et je me permets de partager mon expérience. J’ai une résidence

secondaire à Las Vegas et j’y séjourne plusieurs fois par année. J’ai

essayé des trousses voyage FIDO pour les É.-U., que j’ai trouvées

dispendieuses. Presque chaque fois, j’ai pratiquement épuisé toutes

mes données. J’ai essayé le forfait Roam Mobility : pas mal, mais

plutôt cher lui aussi. J’ai aussi essayé de garder actif un cellulaire

local américain avec Virgin ainsi qu’avec AT&T, et là encore, ce

n’est pas évident. Dernièrement, j’ai pris un forfait illimité données

et itinérance aux É.-U. avec WIND, et je suis enfin très satisfait. Il

coûte 40 $ par mois, mais il fonctionne à merveille et est très facile

à gérer grâce au compte en ligne. WIND est plutôt nouveau dans

l’Ouest canadien et dispose de peu de tours de transmission locales,

mais le forfait illimité aux É.-U. est vraiment avantageux. Merci de

me permettre de faire profiter de mon expérience.

Wayne Chopek

Medicine Hat (Alberta)

R : On dirait que WIND a un client heureux, ce qui est rare dans le monde

des cellulaires. Merci de nous avoir écrit.

Cher Jaseur,

Voici une autre question sur les 182 jours. Nous habitons

Vancouver et possédons une résidence secondaire dans l’État

de Washington. Contrairement aux vrais snowbirds, nous y

séjournons plusieurs week-ends tout au long de l’année et la plus

grande partie de l’été. Je tiens un registre du nombre de jours (par

exemple, si nous y allons le vendredi après-midi et rentrons le

lundi matin, je compte quatre jours). Je n’ai jamais pu obtenir une

réponse claire sur la façon dont les autorités américaines comptent

le nombre de jours. Le savez-vous?

David Smith (Colombie-Britannique)

R : Tout comme vous, nous n’avons jamais eu de réponse claire. Bien des

gens sont dans la même situation : ils habitent près de la frontière et se

rendent régulièrement aux É.-U. L’« opinion » générale d’après les diverses

réponses de nombreuses sources gouvernementales américaines : « tant

que c’est raisonnable, ça ira ». Les douaniers ne veulent habituellement

pas une tonne de renseignements; si vous séjournez quelques jours

ou semaines, ils ne font guère attention. C’est autre chose pour leurs

ordinateurs, bien sûr, et c’est là que les choses se corseront si vous abusez

de leur bonne volonté. Comptez du premier au dernier jour et restez

prudemment dans la limite de six mois permise et vous ne devriez pas

avoir de problèmes. Il en va de même pour les snowbirds qui font plusieurs

voyages par année. Que ce soit une croisière de 10 jours, un retour à la

maison pour les Fêtes ou une ballade de quelques jours au Mexique, vous

ne devriez pas déduire ces jours lorsque vous calculez votre quota de

six mois.

Cher Jaseur,

Combien de jours un résident de l’Ontario peut-il séjourner hors

province sans perdre sa couverture du RASO?

Shirley Lawson

Norwich (Ontario)

R : Vous pouvez voyager hors province pour une période de sept mois

en vertu de la réglementation ontarienne. Vous pouvez demander une

prolongation sans perdre votre couverture du RASO, mais vous devriez avoir

une bonne raison… par exemple des études, une maladie, etc.

Cher Jaseur,

On m’a dit que je pouvais déduire ma prime d’assurance médicale

à l’étranger à titre de dépense médicale dans ma déclaration de

revenus canadienne. Par contre, Revenu Canada m’informe que

la prime n’est une dépense admissible que si elle me sert à couvrir

ce qui constituerait normalement des frais médicaux. Autrement

dit, si la police comprend par exemple une garantie d’assurance

vie, de rapatriement de la dépouille ou de retour d’un animal

de compagnie, la prime n’est alors pas considérée comme une

dépense médicale admissible. Savez-vous si c’est exact, et si ça l’est,

connaissez-vous une compagnie d’assurance qui offre une police

que Revenu Canada accepterait comme dépense admissible?

Andy White

Prince George (Colombie-Britannique)

R : Votre police Medipac est une dépense déductible à 100 %. Nous

avons eu maintes discussions avec le ministère des Finances du Canada,

qui a décidé d’accepter que votre prime soit entièrement déductible. Si

quiconque se voit refuser cette déduction, nous serons heureux d’intercéder

en son nom.

Pour conclure, nous avons reçu quelques lettres déclarant que certaines

de mes réponses ont été quelque peu irrespectueuses et arrogantes. Je

m’excuse auprès de toute personne que j’ai pu offenser. J’ai tendance à

dire exactement ce que je pense et j’espère pouvoir continuer de le faire.

Ross Quigley, rédacteur en chef

NOUVELLES « CSA »

|

AUTOMNE 2015

|

5