Background Image
Table of Contents Table of Contents
Previous Page  6 / 24 Next Page
Information
Show Menu
Previous Page 6 / 24 Next Page
Page Background

nouvelles de

l’ACS

D

ifficile à croire : j’en suis déjà à écrirema chronique

d’automne, ce qui veut dire qu’il sera bientôt

temps de gagner nos résidences hivernales.

Dans ma dernière chronique, j’ai abordé la règle des

30 jours et sa définition fournie dans les instructions du

formulaire

I-94 Arrival/Departure Record

.

Nous le savons déjà, les citoyens canadiens sont

généralement dispensés de remplir le formulaire I-94,

quoique les agents des douanes américaines (CBP)

puissent, à leur discrétion, appliquer la règle des 30 jours

aux voyageurs canadiens. Toutefois, depuis avril 2013,

le processus est automatisé et les agents de la CBP ont

commencé à créer un dossier électronique automatisé des

départs et arrivées lors de l’admission des non-immigrants

– y compris les citoyens canadiens – aux ports d’entrée

aériens ou maritimes des États-Unis.

Les voyageurs peuvent accéder à leur dossier électronique

automatisé des départs et arrivées au

https://i94.cbp.dhs. gov/I94/consent.html . Si

vous y consultez votre dernier

enregistrement ou historique de déplacement, vous

remarquerez qu’il manque les enregistrements de sortie

des É.-U., peut-être parce que le programme d’échange de

renseignements appelé « initiative entrée/sortie » n’a pas

encore été étendu aux citoyens canadiens et américains.

Gardez à l’esprit que le voyageur a toujours le fardeau

de la preuve de son départ des États-Unis si un agent

des douanes la lui demande. Voici quelques exemples

de documents, à conserver dans votre dossier frontières,

pouvant servir à valider votre sortie :

• Cartes d’accès à bord originales de votre vol

de départ des États-Unis

• Étampes d’entrée ou de sortie dans votre

passeport attestant l’entrée dans un autre pays

après votre départ des États-Unis

• Relevés bancaires datés prouvant que vous

avez effectué des transactions dans un autre

pays après avoir quitté les États-Unis

• Reçus de carte de crédit datés (indiquant

votre nom) pour des achats effectués dans un

autre pays après votre départ des États-Unis

Par ailleurs, le 19 octobre 2015, les électeurs canadiens

seront appelés à élire un nouveau gouvernement fédéral.

Nous sommes à préparer notre

Manuel des élections

fédérales

pour nous assurer que les questions d’importance

pour nos membres soient mises en avant pendant la

campagne. Ce manuel se veut un recueil d’outils qui

vous aidera à interroger efficacement les candidats de

votre circonscription lorsqu’ils solliciteront votre appui.

Vous y trouverez quantité de renseignements utiles sur

les élections, notamment les dates de scrutin anticipé, le

vote d’absent, ainsi que les exigences d’identification et

d’inscription de l’électeur. Unmanuel utile et complet qui

vous aidera à faire un vote éclairé concernant les questions

chères aux snowbirds. Tous nos membres recevront la

copie papier par la poste, ainsi qu’un hyperlien par courriel

de la version électronique affichée au

www.snowbirds.org .

Dans le numéro d’été dumagazine, nous vous informions

que le projet de loi JOLT, qui contient notre proposition de

visa de retraité, avait obtenu 70 coparraineurs à la Chambre

des représentants depuis qu’il a été présenté à nouveau

le 17 mars 2015. Or, en juillet, j’ai visité Washington

accompagné de membres du personnel de l’ACS. En

quatre jours, nous avons rencontré divers membres du

Congrès afin d’obtenir un soutien additionnel pour le

projet de loi. Au moment de mettre sous presse, le projet

de loi JOLT a maintenant 87 coparraineurs. Une bonne

semaine de travail, quoi! Je peux aussi vous confirmer

qu’un projet de loi complémentaire est presque prêt à

être présenté au Sénat américain. À sa dernière séance,

le Sénat a d’ailleurs adopté le projet de loi JOLT dans le

cadre d’une réforme en profondeur de l’immigration.

Nous croyons qu’à cette étape, il ne sera pas lié à la réforme

de l’immigration et espérons que le sénateur Charles

Schumer (D-NY) sera le principal coparraineur du

projet de loi. Nous vous tiendrons bien sûr au fait des

développements.

J’aimerais encore une fois remercier tous ceux qui ont

renouvelé leur adhésion à l’ACS. Si vous ne l’avez pas

encore fait, il n’est pas trop tard. Nous essayons de vous

faciliter la tâche en vous permettant de renouveler par

la poste, par téléphone ou en ligne.

Mon épouse Lois et moi espérons avoir la chance de vous

rencontrer lors d’une de nos réunions de l’automne ou

au cours de l’hiver!

Bob Slack

Président de l’ACS

6

|

www. snowbirds .org