Plafonds de l'assurance automobile aux États-Unis

Automne 2011 Nouvelles « CSA » Numéro 80  |   Date du communiqué : 02 Sep 2011Retour à la liste

Bird talk - Le Jaseur
Cher jaseur,

J'ai lu avec intérêt l'article, dans la chronique « Le jaseur », concernant l'assurance automobile et j'ai appris avec stupéfaction que je conduisais aux États-Unis probablement sans assurance. J'ai immédiatement communiqué avec mon assureur, Zenith Insurance Co. et j'ai parlé de votre article. On m'a immédiatement répondu qu'il n'était pas exact et que j'étais assuré pendant six mois. La représentante à qui j'ai parlé devait avoir reçu d'autres appels, car, à peine avais-je commencé à lui lire l'article que, sans ambages, elle me disait qu'il était incorrect. Il s'agit là d'une préoccupation majeure pour moi-même et tous les lecteurs de votre revue. Je crois que de tels propos doivent être vérifiés pour s'assurer qu'ils sont exacts. À l'heure actuelle, je ne sais trop qui croire. Je vous prie de me revenir avec l'information appropriée.

E. M. Reynard

Réponse:
Éd. : Voici une solution toute simple. Demandez à votre courtier ou votre assureur de vous remettre une lettre stipulant que vous êtes bien assuré jusqu'à un maximum de six mois à l'extérieur du Canada. Les compagnies d'assurance ont toutes une façon un peu différente d'administrer les réclamations d'assurance automobile « hors du Canada ». Une lettre vous rassurera. Lorsque la représentante du service à la clientèle vous a dit que l'article était incorrect, elle était dans l'erreur. Je me demande si elle a pris la peine de lire l'article. Un excellent courtier ou assureur sera heureux de vous fournir une lettre et d'expliquer ses modalités de contrat. C'est là le service à la clientèle auquel on s'attend d'un représentant.

Retour à la liste | Plus d'articles