Les conditions préexistantes

Hiver 2013 Nouvelles « CSA » Numéro 85  |   Date du communiqué : 10 Jan 2013Retour à la liste

Bird talk - Le Jaseur
Cher jaseur,

Nous sommes membres de l’ACS depuis plusieurs années et nous utilisons Medipac comme assureur médical à l’étranger. Voici ma question : après avoir lu l’article de Don Kannon, de Williamstown, en Ontario, dans le dernier numéro du magazine de l’ACS, je ne comprends pas très bien comment il a pu repartir au Texas après avoir reçu son congé de l’hôpital d’Ottawa depuis juste deux semaines. J’avais l'impression qu'il fallait avoir un état stable pendant 90 jours pour être entièrement couvert par l’assurance. Auriez-vous l’obligeance de me fournir des éclaircissements sur cette question en particulier? J’ai une autre question : après avoir passé un test de diagnostic (dont le résultat serait négatif), peut-on quitter le pays la semaine suivante et être entièrement couvert par l'assurance?

Beverly B

Réponse:
R. : M. Kannon a profité de l’avantage « Garantie de retour à la destination » de Medipac. À la suite d'une urgence médicale ayant nécessité une évacuation, une personne peut demander à Medipac le rétablissement de sa police d’assurance et nous paierons également les frais de voyage de retour à sa destination d’origine. (Cela inclut également le conjoint ou le compagnon de voyage qui est également assuré à Medipac).

Quand une personne demande à bénéficier de cet avantage, Medipac Assist examine son dossier médical afin de déterminer si son état est assez stable pour lui permettre de faire le voyage jusqu’à sa destination d’origine. Normalement, la prolongation de la garantie exclura l’état ayant mené à l’évacuation qui est considéré maintenant comme un état préexistant en raison de la période prévue de 90 jours. Dans certains cas, nous pouvons ne fournir AUCUNE couverture pour votre retour si vos médecins estiment que votre cas présente encore des points non résolus et nécessite d’autres investigations ou une période de convalescence plus longue. La meilleure option, toutefois, consiste à demander une exemption du « nouvel » état préexistant en vous adressant à notre division souscription avant votre retour. Vous pourriez obtenir que la période de 90 jours soit annulée et la couverture complète s'appliquera immédiatement, mais il pourrait y avoir des coûts supplémentaires.

Je peux répondre à la question du test de diagnostic seulement si vous avez une assurance Medipac. Si vous passez un test de diagnostic et que les résultats sont négatifs, ceci n’est pas considéré comme un état préexistant et vous pouvez voyager le lendemain. Cela peut poser un problème si votre médecin estime que vous devez passer d’autres tests. S’il vous recommande de passer plus de tests ou des tests différents, vous devrez attendre de les avoir passés et d’avoir reçu les résultats. Dans le cas où vous avez des symptômes, disons de fortes crampes d’estomac, et où le résultat de l’échographie est négatif, tant que les crampes persistent et que la cause n’a pas été détectée, vous ne devriez jamais voyager. Un exemple net serait le cas d’une personne dont le test de dépistage du cancer est négatif et qui a voyagé par la suite. Si son médecin lui dit qu’elle va bien, de futurs problèmes de cancer seraient entièrement couverts. N’allez pas croire que les autres polices d’assurance voyage offrent la couverture généreuse fournie par Medipac et son interprétation libérale.

Si vous avez un problème médical imprévu, nous vous invitons à communiquer avec nos spécialistes pour déterminer en quoi il pourrait avoir une incidence sur votre garantie.

Retour à la liste | Plus d'articles