N'utilisez pas votre NAS comme pièce d'identité aux États-Unis

Automne 2012 Nouvelles « CSA » Numéro 84  |   Date du communiqué : 29 Juil 2013Retour à la liste

Bird talk - Le Jaseur
Cher jaseur,

J'aime beaucoup vos articles et les conseils opportuns, mais je dois dire que l'un d'eux, paru récemment dans la chronique « Le jaseur », a fait apparaître un immense drapeau rouge. Je parle de V. C. de Lloydminster, AB, qui expliquait comment adapter notre numéro d'assurance sociale pour faciliter une demande de carte de crédit aux États-Unis.

Ayant été victime de vol d'identité, j'ai appris par le centre anti-fraude du Canada (GRC) et même de Ressources humaines et Développement des compétences Canada que nous ne devrions jamais divulguer notre NAS, sauf à un employeur, notre institution bancaire ou une société de placement, car ils émettent des formulaires T4, T5, etc. Je sais que les sociétés de cartes de crédit américaines n'émettront pas de carte sans ce numéro, mais je peux vous assurer que la perte des petits avantages que procure une carte est bien peu comparée aux difficultés de devoir vivre avec les frustrations qu'entraîne une fraude d'identité.

Carolyn H.
London, ON

Réponse:
Éd. : Immense drapeau rouge, en effet. Cette lettre vise à conseiller les gens encore de ne jamais, jamais utiliser leur numéro d'assurance sociale canadien comme pièce d'identité américaine ou sur tout formulaire des États-Unis. On pourrait interpréter ce geste comme une fraude, une fausse représentation, un vol ou une usurpation d'identité. Ce sont là des crimes graves, partout. Vous pourriez encercler votre numéro et indiquer à côté qu'il s'agit d'un NAS canadien, mais je ne le ferais pas. Indiquer « Sans objet » dans la case est ce qu'il y a de mieux à faire.

Retour à la liste | Plus d'articles