Peut-on acheter notre régime d’appoint après notre départ?

Hiver 2013 Nouvelles « CSA » Numéro 89  |   Date du communiqué : 07 Jan 2014Retour à la liste

Bird talk - Le Jaseur
Cher jaseur,

Ce message fait suite à la lettre de Len Stoll, d'Ottawa, que vous avez publiée concernant l'assurance supplémentaire. Mon mari et moi­même souhaitions être couverts pendant cinq jours supplémentaires en avril 2011. J'ai appelé notre compagnie d’assurances de l'époque et il n'y a eu aucun problème. On nous a vendu cinq jours chacun. Étions­nous couverts en cas d'urgence? Vous avez répondu à M. Stoll qu'aucun fournisseur d'assurance médicale n'était autorisé à vendre une assurance médicale aux États­Unis. Ai­je bien compris? Pourriez­vous préciser les règles et la réglementation concernant cette question très importante.

Merci beaucoup,
Yvette Romaine

Réponse:
R. : Si vous possédez déjà une police d'assurance canadienne et que vous souhaitez simplement la prolonger avec la même compagnie, il n'y a aucun problème. Medipac fait cela très souvent. En revanche, nous ne pouvons pas vous vendre une nouvelle police d'assurance si vous vous trouvez déjà aux États­Unis ou ailleurs. La deuxième partie de votre question (« Étions­nous couverts? ») est un peu plus complexe. La formulation des polices de plusieurs compagnies fait état de périodes de carence en ce qui a trait aux ventes à l'extérieur du Canada, souvent d'une durée de sept jours. Cela signifie que lorsque vous souscrivez une police ou une prolongation, la couverture entre en vigueur sept jours plus tard. Dans cette situation, lisez attentivement votre police et je vous recommande simplement de souscrire l'assurance avant votre départ. Il est toujours possible de la modifier ultérieurement.

Retour à la liste | Plus d'articles