Partage prochain de l’information entre les postes frontaliers du Canada et des États-Unis

Été 2014 Nouvelles « CSA » Numéro 91  |   Date du communiqué : 06 Aoû 2014Retour à la liste

Bird talk - Le Jaseur
Cher jaseur,

Récemment, le Financial Post a publié un article sur le projet, qui sera mis en œuvre en juin de cette année, visant à assurer le partage de l’information concernant le moment où les Canadiens entrent aux États-Unis et celui où ils rentrent au Canada.

« À compter du 30 juin, les voyageurs devront passer leur passeport dans le lecteur optique à leur entrée et à leur sortie de chaque pays. Le Canada et les États-Unis partageront l’information. »

Nous aimons faire des croisières transatlantiques au départ des États-Unis (Fort Lauderdale, par exemple) et à destination de l’Europe (Rome, Venise, Barcelone, etc.) Donc, si nous faisons lire notre passeport quand nous traversons les États-Unis pour aller y prendre le bateau, est-ce que quelque chose a été prévu pour que le gouvernement américain sache que nous avons quitté leur pays après l’embarquement? Cela nous semble particulièrement important puisque nous ne représenterons notre passeport qu’à notre retour en avion au Canada, soit après une période de 14 à 30 jours passés en mer et en Europe? Autrement, il pourrait sembler pour les deux gouvernements que nous avons été aux États-Unis tout ce temps alors qu’en fait, nous n’y avons peut-être séjourné qu’un ou deux jours avant de monter à bord du bateau.

Puisque nous sommes des « snowbirds », nous avons besoin de précisions à ce sujet afin de ne pas rester aux États-Unis plus longtemps que ce qui est permis.

Cal Haddad et Maria Cicero
Dundas, Ontario

Réponse:
Ed. : La réponse à cette question est une bonne nouvelle! Lorsque vous êtes en route pour monter à bord de cette croisière ou que vous vous dirigez vers le Mexique, etc., vous êtes considéré comme étant en transit vers une destination autre que les États-Unis. Les jours ainsi passés ne sont pas comptabilisés dans votre séjour aux États-Unis. Veuillez simplement en aviser l’agent d’immigration quand vous entrez aux États-Unis et, si tout va bien, il devrait l’indiquer dans votre dossier. Faites la même chose quand vous revenez aux États-Unis après votre croisière. N’oubliez jamais qu’un garde-frontière peut prendre une décision arbitraire pour n’importe quel sujet.

Retour à la liste | Plus d'articles