Les propriétaires canadiens de résidences en Floride vont payer plus cher

Printemps 2015 Nouvelles « CSA » Numéro 94  |   Date du communiqué : 16 Jui 2015Retour à la liste

Bird talk - Le Jaseur
Cher jaseur,
Les affirmations faites dans la section Rapport sur le gouvernement du numéro 93 de Nouvelles CSA induisent en erreur. La citation suivante est tirée du site Web de Saint Lucie County Property Appraisers :
« Amendement 10 (Save Our Homes) : À compter du 1er janvier 1995, l’amendement 10 à la Constitution de la Floride limite toute augmentation annuelle de la valeur imposable d’une propriété résidentielle visée par l’exemption pour propriété familiale à 3 % ou à l’augmentation de l’indice des prix à la consommation, suivant l’augmentation la moins élevée des deux. Quand la propriété sera vendue, le nouveau propriétaire sera imposé à la juste valeur marchande actuelle. Les limites d’imposition s’appliqueront au début de l’année à laquelle la propriété a reçu une nouvelle exemption pour propriété familiale. Les personnes admissibles à l’exemption qui détiennent le titre de propriété légale ou effective d’un bien immobilier dans l’État de la Floride, qui l’occupent et en font leur résidence permanente au 1er janvier sont admissibles à une exemption pour propriété familiale. Des exemptions additionnelles sont accessibles en fonction de l’admissibilité, notamment pour une personne veuve non remariée ou pour une personne handicapée. Consultez la page des exemptions pour obtenir des précisions à ce sujet. »
Une limite annuelle de 10 % pour les propriétaires canadiens est insultante quand on sait que les Américains sont limités à seulement 3 %. De plus, si vous devez obtenir un permis de conduire de la Floride, le gouverneur Scott (FLDMV) exige que les Canadiens paient 55 $ par année pour obtenir ce privilège, tandis que les résidents de la Floride paient le même montant pour une durée de six ans. L’EEOC qualifierait ces mesures de discriminatoires.
Michael Quinn
Niagara Falls, Ontario

Réponse:
Ed. : C’est entièrement vrai et nous ne pouvons rien y faire, ce n’est pas faute d’avoir essayé. Les Canadiens ne sont pas les seuls à devoir payer ces frais additionnels, les Américains qui résident dans un autre État et tous les étrangers y sont également assujettis. Nous n’avons pas le droit de vote en Floride, nous sommes donc des cibles faciles en matière de fiscalité.

Retour à la liste | Plus d'articles