Une réponse claire sur le décompte des jours passés aux É.-U.

Automne 2015 Nouvelles « CSA » Numéro 96  |   Date du communiqué : 29 Sep 2015Retour à la liste

Bird talk - Le Jaseur
Cher Jaseur,

Voici une autre question sur les 182 jours. Nous habitons Vancouver et possédons une résidence secondaire dans l’État de Washington. Contrairement aux vrais snowbirds, nous y séjournons plusieurs week-ends tout au long de l’année et la plus grande partie de l’été. Je tiens un registre du nombre de jours (par exemple, si nous y allons le vendredi après-midi et rentrons le lundi matin, je compte quatre jours). Je n’ai jamais pu obtenir une réponse claire sur la façon dont les autorités américaines comptent le nombre de jours. Le savez-vous?

David Smith (Colombie-Britannique)

Réponse:
R : Tout comme vous, nous n’avons jamais eu de réponse claire. Bien des gens sont dans la même situation : ils habitent près de la frontière et se rendent régulièrement aux É.-U. L’« opinion » générale d’après les diverses réponses de nombreuses sources gouvernementales américaines : « tant que c’est raisonnable, ça ira ». Les douaniers ne veulent habituellement pas une tonne de renseignements; si vous séjournez quelques jours ou semaines, ils ne font guère attention. C’est autre chose pour leurs ordinateurs, bien sûr, et c’est là que les choses se corseront si vous abusez de leur bonne volonté. Comptez du premier au dernier jour et restez prudemment dans la limite de six mois permise et vous ne devriez pas avoir de problèmes. Il en va de même pour les snowbirds qui font plusieurs voyages par année. Que ce soit une croisière de 10 jours, un retour à la maison pour les Fêtes ou une ballade de quelques jours au Mexique, vous ne devriez pas déduire ces jours lorsque vous calculez votre quota de six mois.

Retour à la liste | Plus d'articles