Subrogation en matière d’assurance voyage

Été 2016 Nouvelles « CSA » Numéro 99  |   Date du communiqué : 20 Juil 2016Retour à la liste

Bird talk - Le Jaseur
Dernièrement, j’ai lu un article sur un couple canadien qui avait fait une importante réclamation auprès de son assurance voyage. La compagnie d’assurance voyage a ensuite refilé une bonne partie de la réclamation à l’autre compagnie d’assurance du couple, ce qui a réduit le montant total à vie qu’ils peuvent réclamer auprès de leur assurance maladie habituelle. Si la compagnie d’assurance voyage avait été la même que la compagnie d’assurance maladie, le montant à vie n’aurait pas été affecté. C’est ce qu’on appelle la subrogation et je me demande si Medipac utilise cette tactique.

Donald R.
Salt Spring Island (C.-B.)

Réponse:
R. : Ce n’est pas une tactique, mais une des conditions de la police. Lorsque vous souscrivez une police d’assurance, vous cédez vos droits à la compagnie d’assurance, qui cherchera ensuite à recouvrir les sommes (subrogations) auprès d’autres assureurs et d’autres tierces parties. Je ne connais aucune police d’assurance voyage qui prévoit une renonciation de ces droits. Medipac offre de très généreuses conditions et n’exerce pas son droit de subrogation si votre autre assurance est assortie d’un montant maximal à vie de 100 000 $ ou moins. Certains assureurs ne se gênent pas et exercent leur droit de subrogation, même si votre montant maximal à vie est de 50 000 $. Lisez bien votre police!

Retour à la liste | Plus d'articles