Le fiasco des fruits

Printemps 2017 Nouvelles « CSA » Numéro 102  |   Date du communiqué : 14 Mar 2017Retour à la liste

Bird talk - Le Jaseur
Ed: Dans le numéro 101 de Nouvelles « CSA », nous — c’est-à-dire moi — avons mal répondu à une lettre de Weldon Hehr à propos de l’importation de fruits des É.-U. au Canada. Je ne sais pas où j’avais la tête quand j’ai répondu à cette question, puisque j’ai souvent importé des fruits des É.-U. J’envoie aussi des paniers de fruits à des amis au Canada pour des occasions spéciales. Nous avons reçu des dizaines de lettres, toutes intéressantes, et la plupart étaient bien documentées. Plusieurs ont décrit leurs expériences aux douanes et les commentaires des agents. Voici ce que nous ont écrit Doug McLennan de Nanaimo (C.-B.) et Garry Korotash d’Edmonton :

Agrumes importés au Canada
Je viens de lire avec intérêt votre réponse à la question de Weldon Hehr dans le dernier numéro du magazine Nouvelles « CSA » (numéro 101) sur l’importation de l’Arizona au Canada de pamplemousses et de citrons.

Nous rapportons des fruits au Canada (par le point d’entrée Peace Arch) depuis trois ans. Quand je me suis renseigné pour la première fois à ce sujet auprès des douanes et, en particulier, de l’Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA), j’ai pu trouver une description très claire des fruits et légumes que les voyageurs peuvent rapporter au Canada. Cette page Web mentionnait qu’on pouvait rapporter jusqu’à 240 kilos d’agrumes au pays. Nous remplissons donc un gros conteneur d’entreposage d’oranges chez nous en Arizona et le déclarons à la frontière. Jusqu’ici, nous n’avons rencontré aucune difficulté.

Cependant, votre réponse à M. Hehr m’a incité à vérifier à nouveau. Le site Web de l’ACIA a changé depuis que je l’ai consulté il y a trois ans, et il est en fait beaucoup plus facile à comprendre.

La page Web à consulter est intitulée « Quels aliments, végétaux, animaux et produits connexes puis-je rapporter au Canada? ». À propos des aliments que nous pouvons rapporter au Canada, le site mentionne : « Le chargement de fruits et de légumes frais doit être composé de 15 paquets ou moins et le poids total ne doit pas dépasser 250 kilogrammes. » J’ai ensuite appelé l’ACIA et parlé à une dame bien informée qui ma confirmé que oui, nous pouvons rapporter des agrumes (limite de 250 kilos). Elle n’a pas pu me confirmer si les fruits devaient être emballés, mais elle était d’avis que si les fruits étaient en vrac (dans un conteneur d’entreposage), il n’y aurait pas de problème. Mon expérience va dans ce sens aussi. Mais elle a bien pris soin de préciser que les pommes sont strictement INTERDITES (tout comme les autres fruits à pépins).

J’espère que ceci sera utile.

Doug McLennan,
Nanaimo (Colombie-Britannique)



Cher Jaseur :
Je viens juste de consulter le site Web du gouvernement canadien et je vois que vous vous êtes trompé dans votre numéro 101. Le Système automatisé de référence à l'importation (SARI) confirme si un article en particulier est permis.

Fruits et légumes incluant les fines herbes : séchés

* Jusqu'à 15 emballages par personne
* aximum de 250 kilogrammes

Fruits et légumes : surgelés ou en conserve

* Fruits : jusqu'à 15 emballages surgelés ou 15 boîtes de conserve par personne
* Maximum de 250 kilogrammes
* Légumes : jusqu'à 20 kilogrammes de légumes surgelés ou réfrigérés par personne

Fruits et légumes : frais

* Un sac d'au plus 4 kilogrammes de pommes de terre États-Unis Nº1 par personne et doivent être placés dans des emballages commerciaux

* Le chargement de fruits et de légumes frais doit être composé de 15 paquets ou moins et le poids total ne doit pas dépasser 250 kilogrammes

* Doivent être exempts de sol, de ravageurs, de feuilles, de branches et/ou de débris végétaux

* Des restrictions s'appliquent à certains fruits et légumes frais provenant de la Californie, de l'Idaho, de l'Oregon et de Washington

* Colombie-Britannique (C.-B.) : des restrictions s'appliquent aux pommes, aux pommes de terre et aux fruits à noyau frais


Veuillez utiliser le Système automatisé de référence à l'importation (SARI) pour vérifier si un produit en particulier peut être rapporté au Canada.


Cordialement,

Garry Korotash,
Edmonton

Réponse:
Ed: Plusieurs personnes, dont D.H., Wayne Amundsen, Harris Toth, Brian Kisinger et Doug Saumer, recommandent à nos membres d’utiliser le site Web du SARI pour en savoir plus :

www.inspection.gc.ca/aliments/information-pour-les-consommateurs/renseignements-sur-les-voyages/quels-puis-je-rapporter-au-canada-/fra/1389648337546/1389648516990

Mea culpa, et merci de remettre les pendules à l’heure.

Retour à la liste | Plus d'articles