Nouvelles « CSA » 79



Été 2011 » Numéro 79

Une des questions qu’on m’a le plus souvent posées cet hiver est : « Quand aurons-nous accès au nouveau passeport canadien à durée de validité de 10 ans? » Comme bon nombre d’entre vous le savent, la CSA fait des pressions en ce sens depuis des années, et je peux vous assurer que ce n’est qu’une question de temps. Au départ, ces passeports devaient être offerts au début de 2011, mais nous savons tous que le gouvernement n’est pas l’institution la plus fiable pour ce qui est du respect de délais.

Pour être juste envers le gouvernement fédéral et Passeport Canada, ils nous ont inclus dans chacune des étapes du processus de consultation. En juillet, ils communiqueront leur barème tarifaire à un groupe de parties prenantes choisi, notamment la CSA. Pour tout dire, ils cherchent en fait à jauger notre réaction.

Si les hausses de tarif sont raisonnables et que la réaction des groupes de parties prenantes donnés est généralement favorable, ils entreprendront alors une consultation publique sur les tarifs. Avant d’ajuster les tarifs, Passeport Canada doit consulter la population canadienne conformément à la Loi sur les frais d’utilisation (LFU), loi qui stipule que les organismes fédéraux souhaitant modifier leurs frais d’utilisation doivent lancer un processus de consultation. D’après ce qu’on nous dit, les hausses de tarif proposées semblent raisonnables et, le cas échéant, nous pouvons nous attendre à ce que le projet de loi soit déposé cet automne et les nouveaux passeports soient disponibles au début de 2012.

Bien que le processus ait été long et parfois frustrant, je crois vraiment que les Canadiens seront heureux du résultat final. Non seulement les nouveaux passeports électroniques seront-ils plus sûrs, le fait de n’avoir à les renouveler qu’une fois aux dix ans sera nettement plus pratique.

Comme l’indique plus en détail le rapport sur les relations avec le gouvernement, le 9 juin, notre directeur général Michael MacKenzie et moi avons eu l’occasion de rencontrer Rick Scott, gouverneur de la Floride nouvellement élu, à Toronto. Le gouverneur Scott a passé une semaine au Canada en mission commerciale ayant pour but de stimuler l’emploi, de susciter des investissements et d’attirer des touristes intéressés à résider en Floride ou à visiter cet État. Nous avons échangé au sujet de notre proposition de visa pour les retraités. Il s’est montré très ouvert à cet égard et nous a déjà offert son aide en nous mettant en rapport avec certains de ses principaux contacts politiques à Washington, D.C. De toute évidence, le gouverneur Scott semble trouver très alléchante l’idée que davantage de Canadiens puissent passer plus de temps et dépenser plus d’argent en Floride. Je crois sincèrement qu’il sera un précieux allié dans la défense de notre cause. Et savez-vous quoi? Le type est sympathique, en plus. Ce qui est toujours rafraîchissant.

Parlant de la Floride, le sénat de la Floride vient juste de voter pour demander aux électeurs d’approuver un allégement des taxes foncières pour les propriétaires de résidences secondaires (comme les « snowbirds »), les entreprises et les nouveaux propriétaires. Si tout se déroule comme prévu, cette proposition sera soumise au vote en 2012.

La révision constitutionnelle proposée fait passer le plafond sur les propriétés non familiales de 10 % à 5 %, ce qui a une incidence sur les propriétaires d’entreprises, de propriétés commerciales et de résidences secondaires tels que nous, les « snowbirds ». Les républicains avaient espéré soumettre la modification aux électeurs durant la primaire présidentielle de 2012 au début de l’an prochain, mais avaient besoin des votes des démocrates pour y arriver. Il semble plutôt que la modification sera soumise pendant les élections générales de 2012 en novembre. Elle devra obtenir l’appui de 60 % des personnes qui votent.

Bien que cela ne réglera pas le problème, les choses semblent enfin aller dans la bonne direction. La plupart de nos membres en Floride se souviendront qu’il n’y a pas si longtemps, les propriétés des « snowbirds » ne faisaient l’objet d’aucun plafonnement. Il a fallu lutter longtemps et âprement pour obtenir un plafond de 10 %, et nous sommes maintenant sur le point de voir ce taux réduit de moitié. Soyez assurés que nous prendrons activement part à ce débat au cours des 18 prochains mois. Nous vous tiendrons informés des progrès réalisés.

Il n’est jamais trop tôt pour commencer à planifier vos prochaines vacances d’hiver au soleil. Une excellente façon de vous y préparer est d’assister à l’une de nos « snowbird Lifestyle Presentations ». En septembre, nous serons en tournée en Ontario et ferons escale à Richmond Hill, à Guelph, à Parry Sound et à Brockville. Nous nous dirigerons ensuite vert l’est, où nous offrirons des prestations à Moncton et à Fredericton, au Nouveau-Brunswick, avant de terminer notre tournée dans la superbe localité de Summerside, à l’Île-du-Prince-Édouard. Les dates et des précisions concernant l’achat de billets sont indiquées plus loin dans ce numéro de Nouvelles « CSA ». N’oubliez pas que toutes ces présentations sympathiques sont gratuites et accessibles au public, alors n’hésitez pas à emmener vos amis.

Comme Jim Sherb l’a si efficacement rapporté dans la chronique sur les relations gouvernementales, je suis sur le point d’entamer une visite de cinq jours à Washington, D.C., durant laquelle je rencontrerai des membres de la Chambre des représentants et du Sénat pour discuter de notre proposition de visa pour les personnes retraitées. Je vous invite à lire la chronique de Jim pour obtenir une analyse plus détaillée de la façon dont nous allons nous y prendre pour gagner ce combat.

Ma femme Lois et moi vous souhaitons de passer un excellent été en toute sécurité, avec vos proches et amis.