Nouvelles CSA 104



Automne 2017 » Numéro 104

Eh bien, c'est décidé! Le nouveau Conseil d'administration de l'ACS est formé de gens dont les membres peuvent être fiers. Il est toujours intéressant d'observer ces changements de garde : de nouveaux visages arrivent, tandis que les vétérans iront se reposer un peu. Je dis bien un peu, car les directeurs de l'ACS ne se retirent jamais complètement. Ils continuent à donner de leur temps lors de nos événements et pique-niques et sont toujours prêts à répondre aux questions et à prodiguer des conseils.

Karen Huestis, notre nouvelle présidente, est une femme forte, brillante et coriace; elle en a surpris plus d'un. Elle écoute toujours attentivement avant de prendre une décision, et elle fait preuve de grâce et de prestance dans les nombreuses situations politiques qui surviennent.

Les autres « petits nouveaux » ont sauté à pieds joints et se sont déjà exprimés à plusieurs occasions pour expliquer et promouvoir l'adhésion à l'ACS. Leur orientation s'est très bien passée, même s'il y a beaucoup à absorber en seulement quelques jours. Ils sont tous futés, et par-dessus tout, déterminés à faire avancer les choses pour améliorer la vie des snowbirds. Ce qui m'a le plus impressionné? Ils avaient tous lu l'abondante documentation du Conseil avant l'orientation. Ils posaient des questions pertinentes et certains avaient même des suggestions pour améliorer le Manuel des directeurs. La plupart se sont déjà rendus à des endroits auxquels les membres des Conseils précédents n'avaient pas accès ou qu'ils ne connaissaient pas, et y ont fait des présentations réussies, tant au Canada qu'aux États-Unis.

Le poste de directeur de l'ACS, ce n'est pas une mince tâche et ça exige un don de soi. Les membres de votre nouveau Conseil d'administration sont prêts, résolus et très compétents; nous sommes bien chanceux de les avoir.

Venez les rencontrer lors d'un des nombreux événements de l'ACS. Et dans la plupart des cas, le Conseil est en mesure de déléguer sur demande un directeur auprès de votre groupe ou à votre activité afin qu'il y fasse une présentation. Un coup de fil au bureau suffit. Vous pourrez alors les remercier en personne de renoncer à une partie de leur retraite pour nous aider tous.

Cordialement,

J. Ross Quigley
Rédacteur en chef